Aquò d'Aqui


            partager partager

Le congrès du Forum d'Oc n'aura pas lieu le 7 novembre


La réunion publique annuelle à thème est reportée en raison de la situation sanitaire. Mais qu'est-ce que le Forum d'Oc ?



Vue partielle du public au congrès du Forum d'Oc d'octrobre 2019 à La Seyne-sur-Mer (83)
Vue partielle du public au congrès du Forum d'Oc d'octrobre 2019 à La Seyne-sur-Mer (83)
Nouvelle victime de l'épidémie de covid, le congrès annuel du Forum d'Oc est reporté. Il aurait du se dérouler à Avignon le 7 novembre prochain et consacrer ses travaux à la problèmatique du Rhône, source de création (Mistral : Lou pouèmo dóu Rose !), charnière linguistique de la langue d'Oc, et axe d'un territoire.

Le congrès est toujours consacré à un thème et celui d'octobre 2019, à La Seyne (83) avait attiré un large public, à l'occasion d'une conférence du journaliste Michel Feltin-Pallas.

Le Forum d'Oc a été créé en 2013 par diverses associations de défense de la langue d'oc en Provence, et joue un double rôle : forum de discussion entre ses membres qui assure une belle unité entre des obédiences différentes, et formation des élus, des administrations, et des entreprises, à la problématique de l'affichage d'une politique favorable à la langue régionale. 

Les adhésions y sont gratuites, et parmi les plus récentes on compte les Communes de Rousset (13) et Nice (06), l'association L'Aigo Vivo et la société Arial Corp.

Et depuis peu les adhésions individuelles d'élus, de sportifs, d'artistes sont devenues possibles dans ce qui était d'abord une "associations d'entités".

Le congrès sera reporté à une date ultérieure, toujours à Avignon.


Jeudi 8 Octobre 2020
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
En octobre Aquò d'Aquí ôte le masque
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.
L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.