Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Siatz cinquanta dos indispensables

52 contributeurs entre janvier et avril ont ajouté un supplément au prix de leur abonnement au mensuel Aquò d'Aquí, et c'est ainsi depuis deux ans. Leurs dons indispensables permettent à l'ultime magazine d'actualité en langue occitane de faire un pied de nez aux cassandres qui prédisent la mort de la diversité linguistique pour dire le monde.

Cinquantados contributors an portat pèira a Aquò d'Aquí dau tèmps dau darrier trimèstre, que li an aduch precisament 753,5 €uròs. Aquò representa a pauc près la meitat dau còst de l'estampaire per un numerò.














            partager partager

Le Duo Caleu chante les paysages de l’âme


Les deux interprètes ont une préférence pour les ambiances intimes et la proximité avec leur public. Ils viennent de graver un album, « Entre mar e cel ».



Le Duo Caleu : Céline Klisinski et Hervé Robert (photo XDR)
Le Duo Caleu : Céline Klisinski et Hervé Robert (photo XDR)
France 3 Vaquí devrait consacrer bientôt un sujet au Duo Caleu, qui vient de se produire à Salindres, au Préhistorama.

Les deux complices Céline Klisinski et Hervé Robert jouent en général dans des salles de jauge modeste. C’est une volonté.
 
« Notre musique est intimiste, elle est faite pour un public proche de nous, physiquement » explique Hervé Robert.

L’ex employé d’une entreprise de nettoyage a perdu son emploi à 54 ans. « Je me suis dit : et si je faisais ce que j’ai envie ? » Bien lui en prit. Cette montée tardive sur la scène nous donne l’occasion d’entendre de belles chansons, en provençal comme en languedocien, telle cet « Entre mar e cel » qui donne son nom au dernier album du groupe.
 
Céline Klisinski, elle, a eu un jour envie de chanter occitan. La voici donc courant les cours d’òc à Montpellier.

Cette fille d'une famille de mineurs polonais émigrés en Languedoc chante, depuis, « ces choses simples, qui font la vie de tous les jours, et dans lesquelles se reconnaissent nos auditeurs », souligne encore Hervé Robert.

Paysages de l'âme

Guitare, violon, alto et cetera, une panoplie de cordes pour un répertoire de l'intime (photo XDR)
Guitare, violon, alto et cetera, une panoplie de cordes pour un répertoire de l'intime (photo XDR)
Tous deux se sont rencontrés en jouant du violon, il y a cinq ans, et cet instrument est omniprésent dans leur répertoire, auquel il donne de l’ampleur sonore. Céline joue aussi de l’alto et de la guitare, tout comme Hervé qui interprète, de son côté, du cetera corse.
 
Le Duo Caleu chante, le plus souvent, des textes de Marineta Mazoyer, leur auteure de prédilection, qui décrit les paysages de la nature comme les paysages de l’âme, avec tranquillité. Mais pas sans enthousiasme. Comme l’écrit pour eux Pierre Mazodier : « E se cantam amassa l’espèr e la jòia / las cadenas, un jorn, segur que petaràn ».
 
A retrouver le 4 août prochain à Barjac, pour le Festival de la chanson française

Samedi 21 Mai 2016
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí d'octobre arrive... abonnez vous vite !

Dison que...

Uno marcho di fierta countrariado

AVIGNON. Les Gay Pride sont faites pour que la diversité s’affiche, s’affirme, gaiement et en couleurs. Quittant le chantier de l’Oustau Prouvençau e Occitan de Sault, bientôt inauguré, Raphaël a participé à celle d’Avignon. Hélas ! Tout y a été contraint par des autorités locales qui semblaient vouloir, sans vouloir.

Rafaèl Cuny
Lou darrié dissate, tres de setèmbre, m'anère espaceja dóu coustat de la ciéuta papalo, qu'aviéu ausi que se ié debanavo la proumiero Gay Pride avignounenco, caminado di fierta.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.