Aquò d'Aqui








Vau mielhs èstre Parisenc...

SENANQUE. Menacée d'écroulement l'emblématique cistercienne du Vaucluse, malgré sa notoriété, ne recueille pas en un an, le trois centième de l'argent que Notre Dame de Paris a recueilli en 24 heures.

Vos ne'n rementatz ? En un jorn, fa pauc, lei grandei entrepresas an promes mai d'un miliard d'€uròs per un monument parisenc emblematic.

En Provença, fa un an que la Glèisa assaja de trobar tres cents còps mens, e lei mecenas, l'i vesem pas.

Fau èstre Parisenc.







            partager partager

Le CD04 veut créer une demande pour les cours d’oc


DIGNE. Le Conseil Départemental alpin distribue largement un flyer incitatif dans les collèges d’un département où l’apprentissage de la langue régionale devrait accuser un recul cette année.



Le CD04 veut créer une demande pour les cours d’oc
Un groupe de « djeuns » enjoués, affichant la diversité visible, comme on dit, le proclame sur l’affichette éditée par le Conseil Départemental des Alpes-de-Haute-Provence : « boulègue toi, parle patois ! ».
 
« Nous avons essayé de chercher les collégiens là où ils en sont, avec des termes qui ne leur sont pas inconnus » assure Pèire Bonnet, le chargé de projet du Département pour la Langue et Culture Régionale.
 
Le flyer de format A5 est largement distribué dans les collèges du département en cette rentrée 2016. Il s’agit de « créer une demande sociale pour des cours d’occitan »  souligne Geneviève Primiterra, la conseillère départementale (PS) déléguée. « L’absence de cette fameuse demande sociale, qu’on ne réclame qu’à propos de notre langue régionale, nous était souvent avancée par l’Education Nationale comme argument de poids pour justifier l’absence d’efforts consentis ».
 
La réforme des collèges affecte durement les rares cours de provençal du 04, à Manosque, Château-Arnoux et Digne, où une mutation prive lycée et collège de cours de langue d’oc.
 
Il s’agit donc pour le CD04, qui souhaite épauler les groupes de promotion de la langue d’oc, de réclamer des moyens humains pour répondre à une demande qui, estime l’élue, n’attendait que d’être sollicitée.
 
Réponse finale aux collégiens, et à leurs familles. « Allez zou, on s’inscrit » comme proclame une adolescente, sur l’affichette.

Mercredi 14 Septembre 2016
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche



Votre nouvel Aquò d'Aqui d'été
Dison que...

Lei recalius de Notre Dame coma nos questionan

Notre-Dame de Paris fait aussi partie du patrimoine occitan. Notre patrimoine immatériel fait-il partie de celui de la France, M. Macron ? Si oui, que ne décidez-vous de le revitaliser, avec la même autorité ?

L’incèndi qu’a devastat per partida la Catedrala Notre-Dame de Paris diluns 15 d’abriu vèrs lei sèt oras dau vèspre questiona tota la França sus la plaça restanta dau religiós dins la societat dau siècle XXI, sus lo suenh portat per leis autoritats au patrimòni materiau e sei trias de finançament, mai tanben sus lo biais de l’intelligentsia de considerar que tot ce que se debana a Paris merita la prioritat de la Nacien.
Lei recalius de Notre Dame coma nos questionan


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.