Vos dons sont notre carburant

Depuis un an, 138 de nos abonnés, qu’ils viennent à Aquò d’Aquí, ou qu’ils y reviennent, nous gratifient d’un don. Modeste ou moins modeste, celui-ci contribue à nous éviter des déboires financiers…Et donc à assurer notre indépendance, pour vous, lecteurs.

En septembre dernier vingt parmi les abonnés qui nous ont renouvelé leur confiance, ont apporté à Aquò d’Aqui 395€ qui n’étaient tout simplement pas prévus. Un don de 5€, un chèque de 75€, et entre les deux une majorité de nos lecteurs qui ajoutent quelques 15 à 30€ au moment de libeller leur chèque ou – depuis quelques mois – d’ajouter une somme dont ils choisissent le montant aux 25€ de notre abonnement en ligne.






            partager partager

Las Aurelhas del Diable


Le conte de Cantalausa joué par le Théâtre de la Rampe a beaucoup plu à la petite fille de notre chroniqueur...Et ce dernier en profite pour nous rappeler que le languedocien est parfaitement compréhensible à nos oreilles provençales. Inutile donc, à certains, de diaboliser l'occitan, qui désigne tout autant l'un et l'autre dialectes.



 Es l'istòri de tres fraires que si logon en cò dau diaule e que fan un pache m'eu…Pistolet, lo caganìs, es mai degordit que seis ainats e colhonarà lo dich diaule.
Las Aurelhas del Diable

Vos dirai ren de mai d' aqueu cònte de Cantalausa que Jan-Lois Blenet a mes en scèna per lo plesir dei dròles entre cinc e dès ans e d'aquelei que lei menon.

Acompanhèri ma felena Monia au teatre "la Vista" de Montpelier e regretèri pas lo viagi. Blenet e Gilles Buonomo, comedians de mestier, juegon solets totei lei ròles de l'espetacle.

Jan-Lois en diaule es quauqu'un ; mi faguèt pensar au Nosferatu dau film culte espressionista de Murnau.

L'un e l'autre parlon un lengadocian perfèt qu'una aurilha provençala compren sènsa empacha. Van virar en Provença en febrier, podètz trovar leis infos sus la telarina.
 
Après l'espetacle rescontrèri mon colèga Bruno Cecillon que juegarà aquest an "Mistral tout ou rien" d'Ives Roqueta, dins lo quadre dau centenari, emé Gilles Buonomo e Emmanuel Valeur. Leis anarem veire.

Mercredi 19 Mars 2014
Andrieu Abbe




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Laisser la ville aux aménageurs ou donner le pouvoir aux habitants ?
Dison que...

"Des gens qui décident de ne plus suivre"

LA CIOTAT. Frédéric est occitaniste, acteur engagé de la vie locale, pas chômeur, pas retraité dans la gêne, mais impliqué dans la société. Le voici revêtant le fameux gilet, et il nous livre en vrac son ressenti.

Le FN, ou son prolongement le Rassemblement National noyautait-il et récupèrerait-il vraiment ce mouvement des Gilets Jaunes ? Moi je soutenais l’idée de justice sociale qui s’affirmait dans cette protestation de terrain. Le mieux était donc d’aller voir sur place. Et me voici au péage, sortie de La Ciotat.


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.