Glaudi Bressand nous a quitté

Il était habitué des stages d'occitan estivaux, durant lesquels il pratiquait son activité de prédilection : l'écoute des autres.

Glaudi Bressand  nous a quitté
Glaudi Bressand s’est simplement affaissé lors d’une cueillette en montagne le 30 juillet dernier, et ne s’est plus relevé. Il avait 72 ans. 






            partager partager

Las Aurelhas del Diable


Le conte de Cantalausa joué par le Théâtre de la Rampe a beaucoup plu à la petite fille de notre chroniqueur...Et ce dernier en profite pour nous rappeler que le languedocien est parfaitement compréhensible à nos oreilles provençales. Inutile donc, à certains, de diaboliser l'occitan, qui désigne tout autant l'un et l'autre dialectes.



 Es l'istòri de tres fraires que si logon en cò dau diaule e que fan un pache m'eu…Pistolet, lo caganìs, es mai degordit que seis ainats e colhonarà lo dich diaule.
Las Aurelhas del Diable

Vos dirai ren de mai d' aqueu cònte de Cantalausa que Jan-Lois Blenet a mes en scèna per lo plesir dei dròles entre cinc e dès ans e d'aquelei que lei menon.

Acompanhèri ma felena Monia au teatre "la Vista" de Montpelier e regretèri pas lo viagi. Blenet e Gilles Buonomo, comedians de mestier, juegon solets totei lei ròles de l'espetacle.

Jan-Lois en diaule es quauqu'un ; mi faguèt pensar au Nosferatu dau film culte espressionista de Murnau.

L'un e l'autre parlon un lengadocian perfèt qu'una aurilha provençala compren sènsa empacha. Van virar en Provença en febrier, podètz trovar leis infos sus la telarina.
 
Après l'espetacle rescontrèri mon colèga Bruno Cecillon que juegarà aquest an "Mistral tout ou rien" d'Ives Roqueta, dins lo quadre dau centenari, emé Gilles Buonomo e Emmanuel Valeur. Leis anarem veire.

Mercredi 19 Mars 2014
Andrieu Abbe




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche


Dans l'Aquò d'Aquí de rentrée : la montagne de l'économie de proximité
Dison que...

Quand lei French Lovers èron occitans

Evoquons deux acteurs occitans qui ont marqué le cinéma américain.

Sieu un cinefile d’avans leis anadas 2000, ai mai vist fa gaire a la telé «  Parìs brula ti »  ? (1966) de René Clément pèr lo cinquième còp. Lei stars dei doas ribas de l’Atlantica li son en abonde, aquò pòrta tòrt a l’intensitat dramatica dau filme, mai lo publique revés seis idòlas emé plesir. 
Quand lei French Lovers èron occitans


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.