Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Siatz cinquanta dos indispensables

52 contributeurs entre janvier et avril ont ajouté un supplément au prix de leur abonnement au mensuel Aquò d'Aquí, et c'est ainsi depuis deux ans. Leurs dons indispensables permettent à l'ultime magazine d'actualité en langue occitane de faire un pied de nez aux cassandres qui prédisent la mort de la diversité linguistique pour dire le monde.

Cinquantados contributors an portat pèira a Aquò d'Aquí dau tèmps dau darrier trimèstre, que li an aduch precisament 753,5 €uròs. Aquò representa a pauc près la meitat dau còst de l'estampaire per un numerò.







Les articles les plus commentés







            partager partager

La Région Aquitaine attribue neuf bourses pour enseigner l’occitan




Les bourses doivent contribuer à satisfaire la demande d'occitan à l'école en Aquitaine (photo MN)
Les bourses doivent contribuer à satisfaire la demande d'occitan à l'école en Aquitaine (photo MN)
Neuf étudiants d’Aquitaine ont été choisis par une commission du Conseil Régional pour recevoir une bourse d’incitation à la préparation d’un concours d’enseignant bilingue, dont huit seront effectivement distribuées après le désistement d'un des lauréats.

Laure Cadaux, Veronica Dordeins,  Maurice Lagourgue, Clément Marsan, Clément Masseillou, Sandrine Montheil-Casanave, Emilie Roemer et Lucie Roulet, tous étudiants en Master se sont ainsi vu attribuer chacun une somme de 4000€, mise à disposition pour « assurer la transmission de la langue occitane en formant de nouveaux locuteurs », précise le communiqué de presse de la Région Aquitaine.
 
Cette région est confrontée à la hausse de la demande d’occitan dans l’enseignement et à la baisse du nombre d’enseignant capables de la transmettre. C’est dans cette situation que la Région a été amenée à voter ce dispositif en 2011, sous la houlette du délégué régional à la Langue occitane, David Grosclaude. L'Aquitaine consacre plus de 2 M€/ an à sa politique de promotion des langues régionales.
 
La politique en faveur de la langue occitane en Aquitaine est apparue volontariste à partir des élections régionales de 2010, mais avait été préparée par un travail très fourni du Conseil Economique et Social Régional dès 2006, à la demande du président de Région, Alain Rousset. En Aquitaine la politique en faveur des langues régionales a une originalité ; deux langues coexistent dans la même région : l'occitan et le basque.

Jeudi 18 Octobre 2012
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí en décembre... c'est le moment où jamais de le sauver !

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.