Aquò d'Aqui


Entre pneumonia e virus chinés la malautia cronica de l’Estat

L’Etat avait tout préparé en secret, et les rapatriés de Chine se retrouvent en quarantaine sur la Côte Bleue… alors que s’apprête à éclater une véritable épidémie de pneumonies. Ah qu’il eût été bon de consulter le réseau de médecins locaux !

Una conferéncia de pressa dau prefèct, sensa ges de tèma, puei d’anóncias… E ai jornalistas l’Estat li dirà, avans que siegue mume avisat lo premier cònsol, que lei Francés retorn de China amé de sopçons d’infecciens, seràn gardats en quarantena dins un centre de lesers de Carri, sus la riba de mar.

Entre pneumonia e virus chinés la malautia cronica de l’Estat















            partager partager

La Niçoise Angélique Marçais devient la plus jeune majorale du Félibrige


NICE. Elue Majorale en mai 2018, elle a reçu officiellement sa "cigale" samedi 20 avril.



En vert, la nouvelle Majorale est entourée par J.Luc Gag (Théâtre Gag et Mairie de Nice), et le Capoulié du Félibrige Jaque Mouttet, à la droite de celui-ci, la Reine du Félibrige Adeline Bascaules-Bedin (photo Nissa Pantai DR)
En vert, la nouvelle Majorale est entourée par J.Luc Gag (Théâtre Gag et Mairie de Nice), et le Capoulié du Félibrige Jaque Mouttet, à la droite de celui-ci, la Reine du Félibrige Adeline Bascaules-Bedin (photo Nissa Pantai DR)
Angélique Marçais, trente-deux ans, rejoint la liste des cinquante majoraux du Félibrige. Elle avait été élue à Bergerac pour la Santo-Estello 2018 le 24 mai, anniversaire de la création de l’association fondée en 1854 par Joseph Roumanille et Frédéric Mistral, entre autres.
 
Angélique Marçais fait partie des actrices de la troupe du Théâtre Francis Gag, à Nice, et c’est là que le Capoulié Jaque Mouttet, lui a remis officiellement la « cigalo dis Isclo » ce samedi 20 avril.
 
Au Félibrige les Majoraux sont dépositaires de la mémoire de chacune des « cigales », et généralement chaque nouvel-le élu-e écrit un hommage au dépositaire précédent. En l’occurrence, il s’agissait de Jeanne Blacas, connue sous le pseudonyme littéraire de Jano de la Pampeto, majorale varoise disparue en juin 2017. Cette cigale avait été portée également par l’abbé Xavier de Fourvières, à partir de 1889. Ce moine prémontrais est l’auteur de relations de voyages et de missions, écrites dans un style chaleureux, d’une grammaire provençale, et d’une version français-provençal du Trésor du Félibrige.
 
Egalement danseuse  traditionnelle, Angélique Marçais a voyagé avec sa troupe et, voici quelques années, lançait la réflexion suivante : « e se li lenga regiounali siguesson lou mejan de si durbi au monde, de si counouisse, per poudé escambia emb’ai autre ? ».
 
Elle fut Reine du Félibrige entre 2011 et 2018. A ce jour elle est la cadette de l’institution majorale du Félibrige.

Nòstrei regraciaments calorós a l'associacien Nisa Pantai, per la mesa a disposicien de la fòto.

Lundi 22 Avril 2019
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí retourne à l'école
Dison que...

"lo Ric Valens Richart, rei dels Engles" sur Arte

Si je n'avais pas été confortablement installé dans mon fauteuil, j'aurais pu tomber de ma chaise. Richard coeur de Lion et son frère cadet Jean sans Terre parlaient occitan sur une chaine de télévision française.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.