Aquò d'Aqui


La Langue d’Oc
dans le parler d’aujourd’hui

Connaissez-vous la signification de cette expression ?


Et patin coufin * :

A - n'oublie pas tes patins ni ton couffin
B - etcetera
C - coucou je suis là (expression enfantine)


Répondre


Qu'es aquò, qu'es aquò ? (14)

Les devinettes d'Andrieu Lagarda, en languedocien, sont un modèle de finesse.Vous essayez de trouver... et vous nous écrivez la réponse.


Vaquí la devinalha dau jorn

Qu'es aquò, qu'es aquò ? (14)
" Totjorn a córrer e jamai lassa"

Qu'es aquò ?



 














            partager partager

« L » de Liza esperat per l’estiu


L’album de la chanteuse Liza a été financé partiellement par un site web « coup de pouce ». Il fait appel à deux écrivains : Matthieu Poitavin et Roland Pecout.



Le prochain album de Liza sera disponible l'été 2013 (photo  Colas Declercq DR)
Le prochain album de Liza sera disponible l'été 2013 (photo Colas Declercq DR)
Liza alestisse son tresen albom, dejà enregistrat, mai li manca encara de trobar lo bòn òrdre de la tiera dei cançons, que siguèron escrichas per Matieu Poitavin, lo paraulier màger de seis autreis alboms, per lo poèta Rotland Pecout, e… « per ieu tanben que m’i siáu assajada per un còp, en occitan, en anglés…am’una briga de francés » que nos ditz la cantairitz.
 
« L’albom espelirà aquest’estiu e, se li aurà d’ancianas cançons, coma Solèu roja que m’aviá menada en Sueda (Liza a ganhat en 2007 lo prèmi de l’Euròvision dei lengas minoritaris, Ndlr), la màger part son novèlas. »
 
De notar « Un país », dedicada a son complici de France 3 Vaquí, que vèn de s’en retirar, Jan Pèire Belmon.
 
Una originalitat d’aquel albom es son biais de finançament. Liza a passat per un site web « d’ajudas ai bòneis idèas », Ulule. Lo principi ne’s que chascun s’engatja a donar quauqua ren per lo projèct. Lei 2000€ fixats tre la debuta siguèron averats, donats per setanta soscrivèires.
 
« Nos a pagat l’estudiò aquela mena de subvencion populari » precisa Liza. Liza alestisse son tresen albom, dejà enregistrat, mai li manca encara de trobar lo bòn òrdre de la tiera dei cançons, que siguèron escrichas per Matieu Poitavin, lo paraulier màger de seis autreis alboms, per lo poèta Rotland Pecout, e… « per ieu tanben que m’i siáu assajada per un còp, en occitan, en anglés…am’una briga de francés » que nos ditz la cantairitz.
 
« L’albom espelirà aquest’estiu e, se li aurà d’ancianas cançons, coma Solèu roja que m’aviá menada en Sueda (Liza a ganhat en 2007 lo prèmi de l’Euròvision dei lengas minoritaris, Ndlr), la màger part son novèlas. »
 
De notar « Un país », dedicada a son complici de France 3 Vaquí, que vèn de s’en retirar, Jan Pèire Belmon.
 
Una originalitat d’aquel albom es son biais de finançament. Liza a passat per un site web « d’ajudas ai bòneis idèas », Ulule. Lo principi ne’s que chascun s’engatja a donar quauqua ren per lo projèct. Lei 2000€ fixats tre la debuta siguèron averats, donats per setanta soscrivèires.
 
« Nos a pagat l’estudiò aquela mena de subvencion populari » precisa Liza. 

La còla de musicians per un albom novèu

La còla dei musicians e coristas : Patrick Cascino au piano, Charly Tomas a la contrabassa e Luca Scalambrino a la batteria. tres autres musicians èron convidats escasament per l'album : Vincent Magrini (Tard Quand Dine / Parzunarella) a la guitariola, e Ralph Adamson a l'oud amé Régis Sévignac per lei còrs. L'albom presentarà 14 tròç originaus, levat dau bèn conéissut Solèu roja..

Mardi 18 Juin 2013
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Votre numéro d'été invite à respirer
Dison que...

L'autre pandémie...à perpétuité ?

L'air pollué tue plus surement et plus massivement que la covid 19. Or, cette dernière, en forçant à la cessation d'activités, a révélé les responsables des pollutions les plus prégnantes sinon les plus connues.

L'autre pandémie...à perpétuité ?

Avec près de trente mille morts, la crise de la covid 19, dont on n’ose encore parler au passé, a marqué le premier trimestre de 2020. Elle nous a paru à juste titre terrible. Ces morts sont dues en fait aux affections respirtatoires qui souvent suivaient l’infection virale. Or, il nous faut remettre, toute traumatisante qu’elle soit, cette maladie planétaire dans un contexte plus large.

 

Entre trois et quatr millions de personnes décèdent chaque année d’affections respiratoires dans le monde. La bronchopneumopathie chronique obstructive, autrement dit la bronchite chronique, est un fléau.

 

Et pour partie ce que nous respirons au quotidien aggrave tous les symptômes. Encore ne sait-on pas tout, loin de là, sur  l'air qui est sensé nous faire vivre.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.