Aquò d'Aqui


            partager partager

L’IEO Paca réussit son dépliant de communication


L’association de promotion de l’occitan met l’accent sur la diversité des parlers, comme un rapport idéal entre le parler des pays et le grand ensemble lexical occitan. A diffuser largement !



Avec l'autre face...le dictionnaire français-provençal de Bernat Molin et al. il fixe les mots particuliers du provençal dans sa diversité
Avec l'autre face...le dictionnaire français-provençal de Bernat Molin et al. il fixe les mots particuliers du provençal dans sa diversité
Dans la famille « dépliants pour l’occitan » j’appelle le fils ! Car le petit dernier des documents pédagogiques de l’Institut d’Estudis Occitans de Provence Alpes Côte d’Azur mérite qu’on le mette sur la table, et qu’on l’ouvre.
 
Formellement attirant avec ses couleurs rose thyrien et jaune d’or, il insiste surtout sur la diversité des parlers provençaux et alpins qui, de Nice à Nîmes, en passant per Briançon, font de la langue occitane un irremplaçable medium de l’attachement au pays, qu’on y soit né où qu’on y ait « planté cavilha ».
 
Nous en faisons l’expérience chaque jour à Aquò d’Aquí, au gré des rencontres et des telefonadas, pour les besoins d’un article. L’intercompréhension est de très haut niveau, pour ne pas dire parfaite, à qui que ce soit que l’on s’adresse sur cet espace de diversité et d’unité qu’est la Provence Alpes et Côte d’Azur.
 
Un petit « o » final des verbes conjugués à Tallard, un « e » à Avignon ou un « i » à Marseille ne font pas des dialectes alpin, rhodanien ou maritime des variétés occitanes étrangères l’une à l’autre. Il faut avoir quadrillé son cerveau de frontières mentales pour considérer qu’il s’agit de langues différentes. En fait les conversations entre locuteurs resteront toujours fluides et d’autant plus intéressantes que chacune peut en apprendre un peu à l’autre, et vice versa.

Ne me parlez plus de patois!

Et ce qui est valable en Provence Alpes Côte d’Azur l’est aussi au-delà du Vidourle. Faites une expérience inoubliable ! Parlez en occitan provençal avec un Languedocien…
 
Et, surtout, ne dites plus jamais que vous parlez un « patois ». Le terme dévalorisant signifie que vous parlez mal français. Alors que vous apprendrez à parler très bien une autre langue romane, pas moins prestigieuse ni moins honorable.
 
Mais c’est celle de votre pays, tout petit, et très grand en même temps. Es par parier !
 
Non, le seul vrai problème de ce dépliant bien sous tous rapports, c’est qu’il donne envie d’en savoir plus, et qu’on ne peut pas joindre l’association éditrice…il manque son contact. Alors, pour mémoire le voici :
Ostau de provença
8 bis, avenue Jules Ferry 
13100 Aix en Provence 
04 42 59 43 96/ 06 77 49 37 78 

http://www.ieo-oc.org/Les-sections-regionales?page=structure&id_article=41
La dernière production de l'IEO Paca
La dernière production de l'IEO Paca

Dimanche 23 Novembre 2014
Michel Neumuller



Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
En octobre Aquò d'Aquí ôte le masque
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.
L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.