Aquò d'Aqui


            partager partager

Joan-Glaudi Risset, lo paire marsilhés de la musica d’ordinator


MARSEILLE. On connaît trop peu les soixante-dix œuvres de ce compositeur qui, bien que physicien, refusait qu’on considère ses pièces comme des expériences, mais bien comme des œuvres. Il avait dirigé le Labo d’Acoustique de Marseille.



Photo Risset DR
Photo Risset DR
 
D’aigas que raian per floquejar dins una lòna, de pas sus lei fulhas trempadas, puei l’onda marina que vèn morir sus la riba de mar, e lo fracàs de la chavana que fai plaça a la musica que s’auça dins l’èr coma una nèbla va fariá…Tot aquò tirat d’un ordinator, es Aqua, una dei composiciens lei mai coneissudas de Joan-Glaudi Risset, creada en 2001.
 
Lo compositor marsilhés es mòrt lo 21 de novembre, a Marselha, vièlh de 78 ans. Naissut au Puèi (Velai), es lo paire vertadier de la composicien am’ordinator.

Amé Mutations, tre 1968, aqueu cercaire fisician de l’Universitat de Luminy, aviá fach nàisser un univèrs sonòre qu’a degut inspirar mai que d’un cineaste de sciença-ficcien.

Amé sa Suite pour ordinateur, illustrant  la pèça de Pèire Hallet (1968) fa entendre que la musica venguda d’un ordinator pòu ben dire l’univèrs musicau sensible d’un òme.

Dei Calancas au son ibrid

Es ais Estats-Units, onte es emplegat per lo laboratòri dei Telefònes Bell au començament deis annadas 1960, que compausa per lo premier còup am’un ordinator.
 
En 1985, amé Sud, mela, rebate, colora, ibrida e modula amé son ordinator d’enregistraments de la mar e d’aucèus dins lei Calancas de Marselha.

Am’aquò liura una mena de manifèst per dire que « leis musicas fachas am’un ordinator dévon èstre presadas coma d’òbras e non coma d’experienças ».
 
Era baile dau Laboratòri de Mecanica e d’Acostica dau CNRS a Marselha.
Cris d'oiseaux, insectes et vagues feront la base sonore de Sud (photo MN)
Cris d'oiseaux, insectes et vagues feront la base sonore de Sud (photo MN)

Article écrit avec les suggestions de Reinat Toscano

Lundi 28 Novembre 2016
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
En octobre Aquò d'Aquí ôte le masque
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.
L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.