Un projet de Loi pour divorcer le provençal de l'occitan!

Le député maire de Chateaurenard s'est laissé berner par un collectif largement financé par le Conseil Régional, dans le but de légiférer que le blanc est noir, et que la lune est l'astre du jour.

Notre provençal coupé de sa famille, la langue d'Oc, telle que l'a définie Frédéric Mistral dans un fameux dictionnaire qui fait toujours référence ? Mais oui ils l'ont fait ! Ils n'y comprennent tien mais ils l'ont fait.






            partager partager

Galejades d’entre Vaïre et Coulomp, un argument touristique


C’est l’Office du tourisme d’Annot qui publie ce recueil d’historiettes dialoguées, toutes facétieuses. Pour l’éditeur, l’ouvrage de Jean-Louis Damon, en provençal, ajoute à l’attractivité touristique de ce territoire rural loin des grandes voies de communication.



Un partage de la langue d'oc...et un produit touristique
Un partage de la langue d'oc...et un produit touristique
On ne peut que suivre Marion Cozzi, la présidente de l’Office du Tourisme d’Annot, quand elle écrit que la langue régionale (pour elle le provençal gavot) est « un outil de la valorisation de notre histoire et de cette culture bas-alpine qui constitue un élément primordial de notre attraction touristique ».
 
Ainsi la publication des « Facéties théâtrales de la Vaïre et du Coulomp » de Jean-Louis Damon se trouve-t-elle inscrite non pas dans une unique logique de collectage patrimonial. Elle se situe aussi dans une logique d’avenir et d’animation du territoire.
 
Suggérons aux propriétaires de gîtes ruraux, hôtels et autres chambres d’hôtes de se procurer ce recueil bien enlevé de « galéjades ».

Ils éveilleront la curiosité de leurs clients, et l’intérêt particulier de ceux qui, parmi ces derniers, parlent la langue.
 
On y trouve, en provençal graphie mistralienne, avec traduction française, des classiques. Ainsi de La vache de Peyresq, dans laquelle les lois de la physique viennent au secours de la métaphysique…

Mais on y lit aussi de courtes historiettes, plus ou moins vraies, cependant toujours facétieuses, qu’ont gardé les mémoires locales. 

Historiettes déjantées

Jean-Louis Damon (photo MN)
Jean-Louis Damon (photo MN)
Tel consul du haut-pays, galéjé à Aix dans la bonne société, démontre en riant qu’il est plus fin que bien des citadins.

Tel vieux garçon se marie par fainéantise, mais tout phallocrate de première qu’il soit, il garde d’une ancienne noblesse le souci de la délicatesse. Baptistin Grac, lui, ne trouve rien de mieux à faire que de dévorer un rat pendant qu’il danse avec une honorable mamette.
 
Jean-Louis Damon, qui est un référent local des collectivités, a déjà conseillé la commune d’Annot, pour la bilinguisation de ses noms de rue, et a publié nombre d’ouvrages de connaissance du pays d’Annot.
 
Il a longtemps travaillé au scénario d’un long métrage, L’aigo pèr carriero, que les chaînes de TV n’achètent pas. « Elles trouvent qu’il y a trop de provençal dans les dialogues ! » nous avait-il dit, lors d’un entretien.

Facéties théâtrales de la Vaire et du Coulomp - Lei galejado dóu tiatre de Vairo e Couroump. Jean-Louis Damon. ed. Annot Tourisme. 214 p. ill. 15€

Lundi 17 Août 2015
Michel Neumuller





1.Posté par lequet le 19/08/2015 17:22
Se pòu dire mai, qu'em'aquèu libre, lou patrimòni culturau dòu tiatre prouvençau e de reglo óucitan, se troubo bravamen endrudi , toucant à la formo « commedia del’arte » . Es tamben lei chourmo tiatralo de comèdi que se van regala e que dire deis regardaire que de veire aquèlei farço, que d'ùnei nous venoun dóu siegle dès e seten.

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d’Aquí de juin chez vous !
Dison que...

Francophonie disqualifiée à tout jamais

Faire du français le phare culturel qu'attendent les défenseurs de la diversité culturelle de par le monde, mais tout en balayant cette diversité dans la société française.

Passons sur les ambitions délirantes du président Macron en ce qui concerne l’avenir de la francophonie. Il envisage de tripler le nombre de locuteurs d’ici 2050 et d’en faire la première langue d’Afrique.
Francophonie disqualifiée à tout jamais


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.