De l’alfa e de l’òmega de la ciutat

Les habitants d'une ville doivent pouvoir officiellement co-construire les projets urbains. Faute de quoi, le jeu est fermé, et dangereux : des spéculateurs favorisent une équipe politique qui servira leurs intérêts. Et les conséquences peuvent être dramatiques.

Aperaquí detz mila personas dimècres de sera manifestavan còntre l’incuria dau municipe marselhès que laissa en risc d’espòutir mai que mai d’imòbles dau centre ancian.
De l’alfa e de l’òmega de la ciutat






            partager partager

Forcalquier inaugure son Café provençal




32 participants pour inaugurer le Café Provençal de Forcalquier (photo BD DR)
32 participants pour inaugurer le Café Provençal de Forcalquier (photo BD DR)
La liste des « cafés provençaux » s’allonge. Après Aix qui a lancé le mouvement, Gémenos et La Ciotat, bientôt Grasse, voici le haut pays qui se met à table. L’Escolo dis Aup, le groupe local du Félibrige, a inauguré ce qui sera probablement un rendez-vous mensuel, en investissant le Café PMU de l’Hôtel de Ville. 32 personnes y ont participé sous une forme originale.

Laissons la parole à Renat Martel, l’instigateur du projet. « Ce sont en fait les élèves de l’Escolo dis Aup qui ont souhaité un cadre convivial pour aller plus loin. Ce n’était pas encore à proprement parler un rendez-vous de discussion. Pour l’heure les apprenants lisent des textes, et on chante beaucoup. L’effet immédiat c’est que le provençal, du coup, s’entend hors du bar, et crée un petit évènement. Peut-être verrons nous arriver d’autres personnes de cette manière ».

Prochain rendez-vous en novembre, les dates et les lieux – le café changera – seront publiés dans le quotidien La Provence et dans l’hebdomadaire Haute-Provence Infos.

Mardi 16 Octobre 2018
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
Dison que...

Marseille la tartuferie a assez duré

MARSEILLE. Etudiant en sciences politiques, Julien Bonnefont a consacré un mémoire au rapport entre urbanisme et population à Marseille au mitan des années 2010. Comme d’autres, il pointait à l’époque les risques induits par un laisser-aller des pouvoirs municipaux quant aux populations modestes de la ville-port.

Marseille la tartuferie a assez duré
Cinq morts à Marseille, et peut être davantage dans les heures et les jours à venir… Les secours sont à pied d’œuvre rue d’Aubagne pour sauver ce qui peut encore l’être après l’effondrement de trois immeubles en plein centre-ville en début de semaine.  


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.