Supprimez l’article 2 !

Les Corses en fin 2017, se sont majoritairement prononcés pour l’exercice de leurs droits linguistiques. Une majorité qui ne compte pas pour le président de la République, en visite dans l’Île.

« Dans la République française, il y a une langue officielle, le français » sera probablement la phrase à retenir du discours final du président Emmanuel Macron, à l’issue d’un court séjour officiel en Corse.






            partager partager

Festivau dau Film de St-Gervasi, quand la TV es en òc


Courts métrages, parodies, reportages...le Festival du film occitan de Sant-Gervasi (30) vient de se terminer.



Se ditz que fau 3 ans per fidelizar un public sus un veniment culturau. Es verai qu’ aquest’an lo public respondèt present lei 1er e 2 de febrièr.

Un programa variat e ben equilibrat fuguèt prepausat : 13 corts metratges e 4 longs nascuts sus l’espandi grand d’Occitania, dei Valadas occitanas d’Italia juscas en Pirenèus Nautas o en Auvernha en passant per Provença. Comunicacion occitana e literatura èran presentas.

A travèrs leis imatges, la realitat culturala e economica fuguèt abordada. La manca evidenta d’una television en occitan espeliguèt dins leis escambis amb lo public. L’associacion Tè Vé Òc, partenaria de Raions d’Òc, menèt sa pèira a l’edifici amb tres emissions «  Lenga d’Òc » realizadas  sus  TV Sud.
IEO30, MARPOC, Comuna de Sant Gervasi e Tele Mistral ajudèron per capitar la version dau festenau de 2013.

Lei longs metratges trachèron de l’Estivada de Rodès (Miquèu Gravièr e Felip Reig), de la Cevena ( Domenge Lemaître) amb « Ròhas e Planhòu ». La còla de Marc Jouve, de la Grand Comba regalèt amb sa parodia «  Hugolin dit Galinette ». “ Lo vent fai son vir”  cap d’òbra de Giorgio Diritti acabèt lo Festenau e mantuns venguèron dire “ L’an que ven, fau contunhar !”
La parodie s'est invitée au Festival (photo XDR)
La parodie s'est invitée au Festival (photo XDR)

Mardi 5 Février 2013
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí 302 chasse le sanglier !
Dison que...

La préférence pour l’occitan aranais désormais inconstitutionnelle

L'usage préférentiel de l'aranais dans les actes administratifs est considéré comme inconstitutionnel depuis le 12 février. Aran était le seul lieu au monde où l'usage de l'occitan jouissait de droits.

La préférence pour l’occitan aranais désormais inconstitutionnelle
L’usage  « préférentiel » de l’occitan aranès dans les actes publics administratifs est contraire à la Constitution Espagnole, désormais. C’est ainsi qu’en a jugé le Tribunal Constitutionnel Espagnol le 12 février.


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.