Aquò d'Aqui

Journée historique pour les langues régionales

La loi dite Molac donnera des droits à l'enseignement des langues minoritaires en France, enfin ! ça ne s'est pas fait tout seul.

Bien des lecteurs d'Aquò d'Aquí ont été surpris, le 8 avril, du vote écrasant des députés en faveur de la loi de Protection des langues régionales, avancées par le groupe parlementaire Libertés et Territoires. Pourtant une observation un peu fine des évènements qui ont conduits à cette issue aurait rassurée plus d'un.

















            partager partager

Eth Ostau Comengés propose un courrier type demandant aux élus une motion contre la réforme des lycées


MONTREJAU ( COMMINGES). Un courrier type pour demander aux élus locaux de protester efficacement contre la réforme des lycées, occitanocide, c'est l'idée simple et efficace d'Eth Ostau Comengés.



Réunion d’une douzaine d’associations occitanistes du Comminges (à cheval sur quatre départements français pyrénéens), Eth Ostau Comengés a eu l’idée aussi simple qu’efficace de proposer un courrier type, à adresser aux élus qui souhaitent protester contre la réforme Blanquer. Un courrier qui leur demande de voter une délibération contre la réforme des lycées. Chaque militant d’entre Bordeaux et Menton peut ainsi l’adapter et l’adresser à son maire, où à des conseillers municipaux, ou départementaux et régionaux.

 

C’est très basique, un acte militant de proximité” selon le président de l’entité gasconne, Joan-Pau Ferré, “mais née de nos mobilisations de terrain”. Courant 2019 les enseignants et leurs soutiens, presque sans préparation, se sont retrouvé à près de trois cents à manifester à Toulouse contre la réforme dont les effets sont connus : la baisse du coefficient au bac de la matière occitan, l’impossibilité de la choisir pour qui prend déjà une option, toutes dispositions qui assèchent littéralement les cours d'occitan, pendant que les heures spécifiques dévolues à cette matière par les Académies fondent comme neige au soleil.

 

La manifestation a eu du succès puisque nous avons récupéré nos heures” rappelle Joan-Pau Ferré, “ et les prises de position des élus que nous sollicitions ont pesé dans la balance, tout comme les délibérations qu’ils ont voté contre la réforme. D’où cette initiative ciblée : une lettre type pour demander au maire de votre commune d’adopter une motion, et lui proposant les arguments à faire valoir, afin de donner plus de force à la protestation des élus du peuple pour la langue de leur pays.

 

D’ailleurs l’initative porte haut puisque, dernièrement, la présidente de Région, Carole Delga, a informé l’Ostau Comengés avoir écrit elle même au premier ministre, Jean Castex, afin de lui demander, en quelque sorte, de réformer la réforme.

 

A savoir que la lettre type, que nous proposons ici est également disponible sur le site de la Felco, qui la diffuse.

 

 

 


Mardi 12 Janvier 2021
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Dison que...

Nos villes avec leur nom historique et sans enquiquineur procédurier

Un aspect de la loi Molac, votée le 8 avril, est resté à tort dans l'ombre : le droit de nommer ses rues et ses entrées de ville sans être harcelé par un obsédé de la langue unique.

De la loi loi nº 2548 relative à la protection patrimoniale des langues régionales et à leur promotion, désormais connue sous le nom de son promoteur, Paul Molac, nous avons surtout retenu les articles permettant de renforcer l’enseignement bilingue dans les établissements publics.

 

Cependant s'il est un aspect de la promotion des langues minoritaires qui a été négligé par les commentateurs, c’est celui de la signalétique bilingue. C’est un tort car cette possibilité, enfin débarrassée des attaques imbéciles de soi-disant libres penseurs, fera évoluer les mentalités de nos concitoyens, à qui sera rappelée aisément la fierté de leur terroir.




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.