Aquò d'Aqui

Journée historique pour les langues régionales

La loi dite Molac donnera des droits à l'enseignement des langues minoritaires en France, enfin ! ça ne s'est pas fait tout seul.

Bien des lecteurs d'Aquò d'Aquí ont été surpris, le 8 avril, du vote écrasant des députés en faveur de la loi de Protection des langues régionales, avancées par le groupe parlementaire Libertés et Territoires. Pourtant une observation un peu fine des évènements qui ont conduits à cette issue aurait rassurée plus d'un.

















            partager partager

En finala Beart espòutisse Charpin


Andrieu avait invité des gens de culture pour le désastreux match OM-Atretico...



Andrieu Abbe
Andrieu Abbe
Avieu convidat de colègas cinefiles e amoros de la cançon francesa pèr assistar a la finala OM-Atletico davant mon escran plat. Es rede 3 a 0, dona pas lo rebat dau debanament dau rescòntre.

Replicas

L’OM èra pas tant luench, l’Atletico a pas fach porrada , levat lo biais d’Antòni Griezmann qu’a marcat dos dei tres buts. Un de mei colègas si metèt a zonzoniar : « On ne pleure pas dans les bras d’Antoine, on ne pleure pas dans ses bras… », un dei pus gròs sucès de Gui Beart, en ajustant  : « si plora pas dins sei braç, mai si plora a causa de sei pèds ».
 
Un autre colèga qu’a tambèn marrit esperit diguèt de Valèri Germain, atacant de poncha qu’a mancat un but immancable, e dau gardian Steve Mandanda qu’a fach un desgajament malastros qu’a menat au promier but de l’Atletico, « ils ne sont pas bons à rien, ils sont mauvais en tout ». Es la famosa replica dau filme « le Schpountz ». Lo grand Fernand Charpin, naissut a Marselha en 1887, va dis a son nebot Fernandel que s’entòrna de Parìs.
 
Convidarai plus d’inteleituaus pèr regardar un rescòntre de foot au mieu, es tròup maucorant .


Jeudi 31 Mai 2018
Andrieu Abbe




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Dison que...

Jornalet cerca lo mejan de contuniar

Le journal occitan en ligne vend désormais des livres et reçoit des dons sur son site web

BARCELONA. Dans l’écosystème médiatique occitan, il y a bien peu de journaux d’actualité sociétale. Les maintenir relève du tour de force, et Jornalet, à Barcelona, propose à ses visiteurs d’acheter dans sa boutique en ligne pour tenir le coup. Laissons la parole au créateur et cheville ouvrière du Jornalet, Ferriol Macip Bonet.

Ferriol Macip Bonet, fondateur du Jornalet, qui fait un appel à dons et met en place la vente en ligne de livres en occitan (photo MN)

Jornalet se finança mai que mai amb la collaboracion de sos legeires. Nasquèt en març de 2012 gràcias a la generositat de dos mecènas que cresián al projècte, e tanben gràcias la publicitat institucionala de tres collectivitats importantas. Quant Jornalet nasquèt aviam previst qu’auriam pro de ressorsas publicitàrias, gràcias a la difusion del quotidian numeric. Mas, d’un latz, Google Ads acceptèt pas de publicar d’anóncias car son traductor automatic compren pas l’occitan.

 

 




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.