La mitat presonièra

La statistique nous dit froidement la part émergée d'un quotidien d'entravées. La moitié féminine de la population n'est pas libre de ses mouvements.

Fa tot bèu just una setmana dimècres 17 d’abriu una joineta siguèt violada dins un trin regionau entre Ais e Marselha, dins un vagon onte li aviá d’autrei viatjaires. Sensa ren dire mai avans que l’enquista n’en digue mai, fau quand muma rementar que la tiera comença de pas s’acabar jamai.
 






            partager partager

En Co de Botte, quand le chant corse rencontre la polyphonie occitane à Marseille


MARSEILLE. Le groupe vocal marseillais chante ce vendredi à l'Ostau dau País Marselhès, et peaufine son premier album. Présentation.



Photo Mangaretto DR
Photo Mangaretto DR
Créé voici déjà douze ans à l’issue d’ateliers de chants de la Compagnie du Lamparó à Marseille, En co de Botte (« chez Botte » en occitan) met la dernière main à son premier album, environ douze morceaux trads et créations en occitan et corse.
 
Ce vendredi soir à 20h  à l’Ostau dau País Marselhès, les quatre polyphonistes le feront mieux connaître, ce premier CD attendu pour septembre 2016. Florence, Annie, Caroline et Olivier entendaient l’oc en famille, mais chanter en corse n’avait rien d’évident.
 
Ils se sont donc formés à Sartene, au contact de Jean-François Luciani. Et font arranger leurs créations par Lionel Belmondo, Rodin Kaufmann, et quelques autres références, dans ce mouvement récent qu’est le chant polyphonique occitan, en particulier marseillais.
 
« Nous avons enregistré notre CD à l’Eglise de Charleval, car nous voulions un son live » nous explique Annie Maltinti, voix alto du groupe.  « Celui-ci a été travaillé par Christophe Dal Sasso, qui lui vient du monde du jazz. »
 
Bref En Co de Botte, c’est certes du chant traditionnel, mais la créativité et l’expérimentation y sont derrière chaque portée.
 
Le groupe, pour la petite histoire, a choisi le nom de ce quartier collinaire, proche d’Allauch car, au début du XXè siècle, « une auberge y était le lieu de rendez-vous de nombreux artistes, qui s’y réunissaient pour faire un bœuf » révèle Annie Maltinti.
 
« Et comme notre groupe c’est d’abord une rencontre … »

Mercredi 24 Février 2016
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Voici Aquò d'Aquí de mai
Dison que...

Lei recalius de Notre Dame coma nos questionan

Notre-Dame de Paris fait aussi partie du patrimoine occitan. Notre patrimoine immatériel fait-il partie de celui de la France, M. Macron ? Si oui, que ne décidez-vous de le revitaliser, avec la même autorité ?

L’incèndi qu’a devastat per partida la Catedrala Notre-Dame de Paris diluns 15 d’abriu vèrs lei sèt oras dau vèspre questiona tota la França sus la plaça restanta dau religiós dins la societat dau siècle XXI, sus lo suenh portat per leis autoritats au patrimòni materiau e sei trias de finançament, mai tanben sus lo biais de l’intelligentsia de considerar que tot ce que se debana a Paris merita la prioritat de la Nacien.
Lei recalius de Notre Dame coma nos questionan


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.