Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Siatz cinquanta dos indispensables

52 contributeurs entre janvier et avril ont ajouté un supplément au prix de leur abonnement au mensuel Aquò d'Aquí, et c'est ainsi depuis deux ans. Leurs dons indispensables permettent à l'ultime magazine d'actualité en langue occitane de faire un pied de nez aux cassandres qui prédisent la mort de la diversité linguistique pour dire le monde.

Cinquantados contributors an portat pèira a Aquò d'Aquí dau tèmps dau darrier trimèstre, que li an aduch precisament 753,5 €uròs. Aquò representa a pauc près la meitat dau còst de l'estampaire per un numerò.














            partager partager

Ecumenisme?


La querelle des graphies de la langue d'oc est une bêtise passéiste, et un frein pour qui souhaite conquérir des droits pour notre langue. Mais il reste quelques allergiques dogmatiques, y compris là où le respect est de rigueur.



Reinat Toscano a la Librejado
Reinat Toscano a la Librejado

Coma cada còup, èri convidat disabte passat demièg lu autors de la Librejado, que si tenia à Trets, dins lo casteu, coblada m’au 27n salon dei escrivans de Provença.


Una pichina fèsta dau libre per lo nombre d’autors e de visitaires, ben luènh, per exemple, dau Festival dau libre de Moans-Sartòu, ma interessanta parierament.
 

Segur, li a totjorn la fea ronhoa que vèn un pauc gastar la fèsta. À-n-un moment donat, una frema s’arrèsta au mieu taulier, si mete à fulhetar lo mieu obratge “Biais de dire”, n’en legisse divèrsi expressions, s’en va demandar au sieu òme se l’an ja dins la sieu biblioteca, s’entorna plena d’estrambòrd en mi diguent que va crompar lo libre. Lo duèrbe encara un còup, legisse una expression, e aquí patatràs! Li vèn la bofaïssa, mi fa remarcar qu’ai escrich “secar”, qu’en provençau s’escriu “seca” e que, doncas, lo mieu libre non es provençau ma occitan. Li expliqui que lo provençau es d’occitan (ò de lenga d’òc) en la remandant à cen que n’en di Frederic Mistral, e li fau remarcar que despí un quart d’ora, percorre l’obratge sensa minga dificultat per lièger cen que liège. Ma aquí torna pauar violentament lo libre sus lo taulier en mi diguent secament (es lo cas de lo dire!): “Je ne veux pas de cette graphie”. E s’en va embilada. D’encar’n pauc, mi faía una crisi cardiaca !
 

Urosament, n’i èra qu’una soleta coma ela! Perqué, justament, lo pròpri d’aquesta manifestacion es que lu responsables felibrencs que l’organíson convídon tambèn d’autors occitanistas. Aqueu 9 d’octòbre, per exemple, li èra finda Magalí Bizot-Dargent. D’alhors, si notava, coma cada an, la presença dau Majorau Reinié Raybaud, que despí un brave moment es publicat dins la revista “Lo Convise” en grafia occitana.
 

La Librejado, es un beu moment de convivialitat entre autors de lengas d’òc, que son conscients de charrar e d’escriure la mema lenga, e mai se lo vestit que li dónon sembla diferent.


Mardi 12 Octobre 2021
Reinat Toscano




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí d'octobre arrive... abonnez vous vite !

Dison que...

Uno marcho di fierta countrariado

AVIGNON. Les Gay Pride sont faites pour que la diversité s’affiche, s’affirme, gaiement et en couleurs. Quittant le chantier de l’Oustau Prouvençau e Occitan de Sault, bientôt inauguré, Raphaël a participé à celle d’Avignon. Hélas ! Tout y a été contraint par des autorités locales qui semblaient vouloir, sans vouloir.

Rafaèl Cuny
Lou darrié dissate, tres de setèmbre, m'anère espaceja dóu coustat de la ciéuta papalo, qu'aviéu ausi que se ié debanavo la proumiero Gay Pride avignounenco, caminado di fierta.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.