Aquò d'Aqui

Journée historique pour les langues régionales

La loi dite Molac donnera des droits à l'enseignement des langues minoritaires en France, enfin ! ça ne s'est pas fait tout seul.

Bien des lecteurs d'Aquò d'Aquí ont été surpris, le 8 avril, du vote écrasant des députés en faveur de la loi de Protection des langues régionales, avancées par le groupe parlementaire Libertés et Territoires. Pourtant une observation un peu fine des évènements qui ont conduits à cette issue aurait rassurée plus d'un.

















            partager partager

D’Aquí Dub jogarà en Germania mai afòga lo public marselhès


MARSEILLE. Un rythme de caravane électrisée, une psalmodie habitée pour public chaleureux, c’est le dernier cadeau aux amateurs marseillais de ce groupe aux sonorités de braséro. On l’aurait voulu aux feux de la St-Jean. Mas il va se faire entendre plus loin, là où des directeurs de salle plus curieux les attendent : d’Autriche en Allemagne en passant par la Suisse. En attendant les quatre garçons ont mis l’Ostau dau País Marselhés en état de fête jeudi passé. Et ils ont des projets.



Le 9 juin dernier à l'Ostau dau País Marselhès. Bientôt en Autriche, Suisse et Allemagne (photo MN)
Le 9 juin dernier à l'Ostau dau País Marselhès. Bientôt en Autriche, Suisse et Allemagne (photo MN)
« Trabalham amé Rotland Pecout sus lei tèxtes, e l’an que vèn nòstre novèu CD serà sus la dralha. L’idèa d’aqueu es de parlar d’aquela zòna grisa onte siam pas totjorn ben fièrs de nòstre biais d’èstre, nimai de ce qu’avem fach un jorn o l’autre ».
 
Arnaud Fromont, un gòt de vin en man, n’en ditz la tòca . « Lo farèm de cotria amé lo poèta, avèm a trabalhar ensèms. Puei serà temps per la musica ». Au bar sorn de l’Ostau dau País Marselhès, pòu bofar un moment ; son leis ultims momentons avans que de jogar sus lo pichon pontin .
 
Aqueu sera de debut de Ramadan, l’OPM li a confisat la scena. La sala, ela, es plena. Es quauqua ren D’Aquí Dub ! Amé Sylvain Bulher, Asmir Sabic et Manuel Castel, la còla occitanò-bosniaca es completa. Pòu debanar sa musica ai tròç que fan dètz minutas de ritme sostengut, entre la bassa de Manuel e lo Bozoki d’Asmir, que sostènon fèrmes la psalmodia grèva d’Arnaut, qu’entrecavauca d’èrs de clarineta, dau temps que Silvan ajusta un molonàs de bruchs que sèmblan faire d’aquela musica una mena de ciutat futurista en movement.
 
Aurèm pas l’astre de leis entendre un còp de mai, que s’envolaràn leu, per una virada d’estiu sus lei scenas d’Àustria, de Soissa e d’Alemanha onte, ja l’an passat, avián jogat. « En França, va fau dire, se siás pas au cimèu de Youtube, amé de miliers de clics, degun se vòu riscar a se fisar de tu ».
 
De respirar l’ambient de l’autre sera a Marselha, entre lei joinetas que tremòlan leis ancas e lo monde que síblon amé de « you-you » chasque envam dau cantaire Arnaut, planhèm lei bailes de salas de concèrt que vènon pas escotar, e la musica orientalisanta de D’Aquí Dub, e l’ estrambòrd dau public, qu’aqueu mancariá aqueu moment per ren au monde.

Ecrit avec les suggestions lexicales de Reinat Toscano

Mardi 14 Juin 2016
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Dison que...

Jornalet cerca lo mejan de contuniar

Le journal occitan en ligne vend désormais des livres et reçoit des dons sur son site web

BARCELONA. Dans l’écosystème médiatique occitan, il y a bien peu de journaux d’actualité sociétale. Les maintenir relève du tour de force, et Jornalet, à Barcelona, propose à ses visiteurs d’acheter dans sa boutique en ligne pour tenir le coup. Laissons la parole au créateur et cheville ouvrière du Jornalet, Ferriol Macip Bonet.

Ferriol Macip Bonet, fondateur du Jornalet, qui fait un appel à dons et met en place la vente en ligne de livres en occitan (photo MN)

Jornalet se finança mai que mai amb la collaboracion de sos legeires. Nasquèt en març de 2012 gràcias a la generositat de dos mecènas que cresián al projècte, e tanben gràcias la publicitat institucionala de tres collectivitats importantas. Quant Jornalet nasquèt aviam previst qu’auriam pro de ressorsas publicitàrias, gràcias a la difusion del quotidian numeric. Mas, d’un latz, Google Ads acceptèt pas de publicar d’anóncias car son traductor automatic compren pas l’occitan.

 

 




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.