Quarante ans après les Calandretas toujours vives

Le mouvement enseigne en occitan, avec les méthodes Freinet. Il ouvre les portes des écoles languedociennes ce samedi, et nous isolons deux établissements que vous pourriez aider à remplir leur mission.

Donnait-on cher de la peau de l'enseignement d'immersion en occitan, en 1979, quand le mouvement des Calandretas est né ?
Quarante ans après les Calandretas toujours vives






            partager partager

Cochinchina


2014 est aussi l'anniversaire de la fin de la guerre française d'Indochine. Où nous avons également laissé nos "Harkis" d'Asie, peuples manipulés par le colonisateur français, puis laissés à la disposition du vainqueur.



Cochinchina
Leis aniversaris m'agradon. Mi permeton d'aguer un regard critique sus lo passat, cada anada a l'asard dei datas

En 1864, li a just 150 ans, mon rèire grand Jan Abbe, naissut en 1840, participava a la conquista de la Cochinchina, per la glòri d'aquel arlèri de Napoleon lo pichin. Avié tirat lo marrit numerò a Frejus e donat 7 ans de sa vida a la "Royale".

Era anat a pè a Tolon puei encara a pè de Rennes a Brest per l'embarcament. N'aguèt talament sa forra passat quauquei mes, qu' escriguèt a son paire que vènde sa part de bèn per pagar un remplaçant, mai lo paire avié refusat.

Li a 50 ans, en 1954, après la desfacha de Dien Bien Phu, la França abandonava l'Indochina (lei darniers sordats francés avién partit en 1956). 

Lei tribus montanhardas avien pres lei parts dei Francés contra lei Vietnamians qu'avien raubat sa tèrra en leis òublijant de si recatar sus leis auturas sènsa ressorças.

Se ne'n parla gaire encuei dei Mongs, dei Banarts et deis autrei montanhòus, vitimas dei colonisaires. Mai mèfi, lo politicament corrècte nos empacha de parlar mau dau partit au poder au Vietnam.

Dimanche 23 Février 2014
Andrieu Abbe




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Laisser la ville aux aménageurs ou donner le pouvoir aux habitants ?
Dison que...

« Bono annado… »

…bèn acoumpagnado ! » C’est-à-dire avec de bons amis ?…ou plutôt qu’elle vous procure longue vie ? Nos vieilles expressions sont peut-être à double sens. Fouillons, fouillons…

« Bono annado… »
Avèn coustumo de nous souveta bèn ritualamen à la debuto de chasco annado uno « Bono annado, (bèn) granado e (bèn) acoumpagnado ! ». Quant de cop l’avèn emplegado, aquesto espressioun, subretout iéu à moun age, e d’un biais tout machinau…


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.