Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Siatz cinquanta dos indispensables

52 contributeurs entre janvier et avril ont ajouté un supplément au prix de leur abonnement au mensuel Aquò d'Aquí, et c'est ainsi depuis deux ans. Leurs dons indispensables permettent à l'ultime magazine d'actualité en langue occitane de faire un pied de nez aux cassandres qui prédisent la mort de la diversité linguistique pour dire le monde.

Cinquantados contributors an portat pèira a Aquò d'Aquí dau tèmps dau darrier trimèstre, que li an aduch precisament 753,5 €uròs. Aquò representa a pauc près la meitat dau còst de l'estampaire per un numerò.














            partager partager

Cochinchina


2014 est aussi l'anniversaire de la fin de la guerre française d'Indochine. Où nous avons également laissé nos "Harkis" d'Asie, peuples manipulés par le colonisateur français, puis laissés à la disposition du vainqueur.



Cochinchina
Leis aniversaris m'agradon. Mi permeton d'aguer un regard critique sus lo passat, cada anada a l'asard dei datas

En 1864, li a just 150 ans, mon rèire grand Jan Abbe, naissut en 1840, participava a la conquista de la Cochinchina, per la glòri d'aquel arlèri de Napoleon lo pichin. Avié tirat lo marrit numerò a Frejus e donat 7 ans de sa vida a la "Royale".

Era anat a pè a Tolon puei encara a pè de Rennes a Brest per l'embarcament. N'aguèt talament sa forra passat quauquei mes, qu' escriguèt a son paire que vènde sa part de bèn per pagar un remplaçant, mai lo paire avié refusat.

Li a 50 ans, en 1954, après la desfacha de Dien Bien Phu, la França abandonava l'Indochina (lei darniers sordats francés avién partit en 1956). 

Lei tribus montanhardas avien pres lei parts dei Francés contra lei Vietnamians qu'avien raubat sa tèrra en leis òublijant de si recatar sus leis auturas sènsa ressorças.

Se ne'n parla gaire encuei dei Mongs, dei Banarts et deis autrei montanhòus, vitimas dei colonisaires. Mai mèfi, lo politicament corrècte nos empacha de parlar mau dau partit au poder au Vietnam.

Dimanche 23 Février 2014
Andrieu Abbe




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí de novembre laboure en occitan

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.