Aquò d'Aqui


            partager partager

Chants de séduction des bergers d’Orcières avec Pascale Aymès et Christian Oller


AIX. Les deux musiciens collecteurs proposent une après-midi musicale et instructive à l’Ostau de Provença ce samedi après-midi.



Photo XDR
Photo XDR
Le spectacle musical et les animations que Pascale Aymès et Christian Oller proposeront ce samedi 11 mars à l’Ostau de Provença d’Aix résulte d’un long travail de collectage, principalement mené à Orcières (05).
 
Là les éleveurs avaient l’habitude de se réunir dans des chalets d’alpages, sous prétexte professionnel, pour, notamment, chanter. Or, les chants, en occitan, avaient une fonction non-dite : « il s’agissait de chants de séduction, ils courtisaient ainsi les dames ».
 
Quand le lait a dû être apporté dans les vallées où se sont installées les laiteries, la tradition s’est perdue.
 
Autour de 16-17 h samedi, Pascale Aymès et Christian Oller proposeront une initiation à ces « Renvéillés », avant d’embrayer sur un spectacle musical, la diffusion d’un documentaire de Thierry Michel, et un balèti en début de soirée et juste après un repas tiré de la biasse. 

Mercredi 8 Mars 2017
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
En octobre Aquò d'Aquí ôte le masque
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.
L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.