Aquò d'Aqui

Journée historique pour les langues régionales

La loi dite Molac donnera des droits à l'enseignement des langues minoritaires en France, enfin ! ça ne s'est pas fait tout seul.

Bien des lecteurs d'Aquò d'Aquí ont été surpris, le 8 avril, du vote écrasant des députés en faveur de la loi de Protection des langues régionales, avancées par le groupe parlementaire Libertés et Territoires. Pourtant une observation un peu fine des évènements qui ont conduits à cette issue aurait rassurée plus d'un.

















            partager partager

Cent cançons de Provença a telecargar


SEILLANS. Les ultras classiques tombés dans le domaine public, avec les fichiers sons correspondants et la participation de plusieurs artistes,sont disponibles pour tout enseignant, maître de chant ou amateur.



« Es un mejan de far viure un patrimòni que leis ensenhaires, ent’autres, podràn utilizar en classa, o que, simplament, lo monde que vòlon, podran cantar dins quina circonstància que siegue ». Patric Meyer, lo baile e creator  deis edicions Cantar Lou País, vèn de metre en linha un site web consacrat ai cent cançons tradicionalas de Provença que chascun se deuriá gardar en memòria.
 
Lei cançons son prepausadas dins lei doás grafias de l’occitan de Provença, la mistralenca coma la classica.
 
La Camba mi fa mau, Pico Pico Moulinièro, Lo brandi de mai e quàuquei desenas d’autras li figúran, cantadas e jugadas per Miquèu Montanaro, Daniel Daumàs, Jan-Nouvè Mabelly, Lucille Barberis, Jean-Luc Domenge, Gaby Chabaud, Magali Rousseau, e quàuqueis autres…
 
Aquélei que vòlon anar un pauc mai luènh trobaran pereu una tièra de discs per comandar, per ajudar una briga lei autors que prepàusan de nos gardar viu aqueu patrimòni.
 
E, pas gelós, lo Patric Meyer, vos i prepausa tambèn una tièra dei liames internet per n’en saupre un pauc mai sus la cançon occitana classica.
 
Pèr n’aprofichar, basta de se crear un còmpte sus lo site, puei de telecargar la cançon, tèxte, son, paraulas cantadas o musica sola…tot es possible.
 
Mai méfi ! Lei cants son ben dau domèni public, mai pas lei dessenhs – remirables, de Michaël Crosa - e pas mai leis enregistraments. Adonc, a utilisar dins lei classas e per de rasons pedagogicas, pas mai.
 
Cantar lou País celèbra son vint-e-dosen  anniversàri, e prepara un novèu libre de Joan-Luc Domenge, que n’en parlarem lèu.

Ecrit avec les suggestions lexicales de Reinat Toscano

Lundi 9 Octobre 2017
Michel Neumuller





1.Posté par Patrick Meyer le 18/10/2017 07:11
l'adresse du site :

http://www.100chansonsdeprovence.com/

2.Posté par Anne GERLA le 29/08/2019 14:58
directrice d'école nous travaillons cette année le provençal par les chansons et le langage

3.Posté par Edmond LIONS le 29/05/2020 21:04
Bon vespre
Bono idèo de faire canta prouvençau d'enfanço.
Eimound

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Dison que...

Nos villes avec leur nom historique et sans enquiquineur procédurier

Un aspect de la loi Molac, votée le 8 avril, est resté à tort dans l'ombre : le droit de nommer ses rues et ses entrées de ville sans être harcelé par un obsédé de la langue unique.

De la loi loi nº 2548 relative à la protection patrimoniale des langues régionales et à leur promotion, désormais connue sous le nom de son promoteur, Paul Molac, nous avons surtout retenu les articles permettant de renforcer l’enseignement bilingue dans les établissements publics.

 

Cependant il est un aspect de la promotion des langues minoritaires qui a été négligé par les commentateurs, c’est celui de la signalétique bilingue. C’est un tort car cette possiblité, enfin débarassée des attaques imbéciles de soi-disant libres penseurs, fera évoluer les mentalités de nos concitoyens, à qui sera rappelée aisément la fierté de leur terroir.




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.