Aquò d'Aqui


            partager partager

Captain Flo ja dètz ans de musica


A l’occasion de son concert aixois, le ragga vauclusien s’est retourné sur le chemin parcouru : dire la terre, la culture, dans un monde que bétonnent les riches…



Un parcours artistique, à commander sur www.captainflo.com (10€)
Un parcours artistique, à commander sur www.captainflo.com (10€)
Ja dètz ans que l’enfant dau Ventorn caneja lo pontin, cantant, parlant e samplant, micrò en man, lo det sus lo negre de la galeta 33 torns.

Amé Florens Charras, aliàs Captain Flo, lo raggamufin s’es ruralisat.
 
Divèndres 19 d’abriu au Cafè Ciutadan 3C d’Ais, e davant una vintena d’afogats e curiós, a encara creat un ambient estrambordant mai tanben per cantar leis escomessas d’èstre païsan, una briga en anglés, mai en francés, e tot plen en provençau :

«  dans le sud on se ramasse tous les gros enfoirés / qui ont tant de blé qu’ils savent plus où le fourrer / ça bétonne à tour de bras dans les terres cultivées / même que nous on peut plus bosser / Ils nous collent des procès / foutent leurs eaux dans nos vignes / et appellent les condés / quand le matin toi tu viens bosser / ils te foutent des alarmes, des gros chiens, des barbelés ».

Librion CD dei dètz ans

Clar qu’am’eu leis empachas ai païsans troban un biais de « blues ».
 
« Sas ! après tot, lei musicians dau reggae que m’inspiran, èron pas mai que d’enfants de la tèrra, venguts a la ciutat, mai sensa oblidar d’onte venguèron » que nos ditz. Captain Flo es enfant de païsan, a fach d’estudis d’agronomia, e a trabalhat la tèrra tres ans, avans que de s’enanar a Barcelona per assajar de trobar lo feeling d’artista, qu’ara ne’n congosta lo public Provençau.
 
L’òme, a pena trentenari, ditz seis influéncias : Massilia Sound System e Jan-Bernat Plantevin, totei dos ben diferents mai que dison la fiertat de sa cultura, e la convivéncia de quau coneis sei vesins e canta per elei.
 
Après aquelei dètz ans, vèn de publicar un librilhon-CD que rementa tot son percors, son biais de pensar e de cantar. 10 Zan DeZik MéZon, ditz, coma l’escriu : « 2008-2018 Ten years on Hand Made Music ».

D’aquel artista, ja coucat sus lei paginas d’Aquò d’Aquí en 2018, ne’n farem lo retrach e i laissarem la paraula dins nòstre numerò de junh. Ja podètz vos i abonar.

Mercredi 24 Avril 2019
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
En octobre Aquò d'Aquí ôte le masque
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.
L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.