Vos dons sont notre carburant

Depuis un an, 138 de nos abonnés, qu’ils viennent à Aquò d’Aquí, ou qu’ils y reviennent, nous gratifient d’un don. Modeste ou moins modeste, celui-ci contribue à nous éviter des déboires financiers…Et donc à assurer notre indépendance, pour vous, lecteurs.

En septembre dernier vingt parmi les abonnés qui nous ont renouvelé leur confiance, ont apporté à Aquò d’Aqui 395€ qui n’étaient tout simplement pas prévus. Un don de 5€, un chèque de 75€, et entre les deux une majorité de nos lecteurs qui ajoutent quelques 15 à 30€ au moment de libeller leur chèque ou – depuis quelques mois – d’ajouter une somme dont ils choisissent le montant aux 25€ de notre abonnement en ligne.






            partager partager

Cantar lou País : « et nous pourrions en publier trente… »


SAINT-CEZAIRE. Déjà un succès populaire, Êtres fantastiques en Provence » est le huitième volume des œuvres issues du collectage de Jean-Luc Domenge. Son éditeur associatif nous conte la genèse de cette collaboration.



Domenge à g et Meyer à d. 388 pages de notre mythologie populaire, en provençal comme en français (montage photo MN)
Domenge à g et Meyer à d. 388 pages de notre mythologie populaire, en provençal comme en français (montage photo MN)
« Je n’avais tout simplement pas accès aux chants collectés par Damase Arbaud au milieu du XIX  siècle ». C’est donc pour publier le recueil du maire emblématique de Manosque, que Patrick Meyer, se remettant au chant choral, a créé les éditions Cantar lou País, en 1996.
 
Jean-Luc Domenge, professeur des écoles à Draguignan, avait la réputation d’avoir recueilli d’autres chants, des vieux provençaux dont il recherchait le témoignage. « Il a ouvert ses placards. Ils étaient claffits de témoignages ! »
 
Cantar lou País a publié, depuis, une dizaine de tomes issus de ces collectages :  sur le conte, les chants populaires, ou, comme le dernier, les êtres fantastiques de Provence. « Nous pourrions en faire trente avec ce matériau ».
 
Un matériau dont d’autres se servent, « sans toujours citer Jean-Luc. Mais nous sommes dans un esprit de partage, pas de dépôt à l’INPI d’œuvres populaires, avec nous ! ».
 
Un travail de Romain, puisqu’il faut encore transcrire des partitions, traduire du provençal au français, proposer plusieurs versions d’une même histoire, ici légèrement différente de là…  « Ce sont des difficultés que nos subventionneurs comprennent rarement » regrette l’ex-enseignant, qui prépare déjà d’autres projets dont nous reparlerons.
 
Cantar lou País, 302 chemin Plan aux Grottes - 06530 Saint-Cézaire-sur-Siagne. cantarlopais@gmail.com

Les abonnés du mensuel Aquò d'Aquí trouveront également un entretien en provençal avec l'auteur, Jean-Luc Domenge, dans notre numéro d'avril.
 

Mercredi 15 Mars 2017
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Laisser la ville aux aménageurs ou donner le pouvoir aux habitants ?
Dison que...

"Des gens qui décident de ne plus suivre"

LA CIOTAT. Frédéric est occitaniste, acteur engagé de la vie locale, pas chômeur, pas retraité dans la gêne, mais impliqué dans la société. Le voici revêtant le fameux gilet, et il nous livre en vrac son ressenti.

Le FN, ou son prolongement le Rassemblement National noyautait-il et récupèrerait-il vraiment ce mouvement des Gilets Jaunes ? Moi je soutenais l’idée de justice sociale qui s’affirmait dans cette protestation de terrain. Le mieux était donc d’aller voir sur place. Et me voici au péage, sortie de La Ciotat.


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.