Soutenez Aquò d'Aquí

Durer! Pour vous assurer cette information d'actualité dans notre langue malmenée, garder solide le fil qui nous relie à la génération montante, que nous ne voulons pas acculturée. C'est le sens de nos appels au soutien, chers lecteurs.


Nous ne sommes pas optimistes.

Vous le voyez, nous vivons dans un monde de plus en plus univoque. Une seule parole politique, une seule solution, une seule voie...Les alternatives en politique se racornissent. La pensée unique est ultralibérale et franco-française.

Quelle place pour nos langues régionales dans ce retrécissement de la pensée, du futur?


 
Soutenez Aquò d'Aquí






            partager partager

Au Mucem « cadun a drech de cercar asile »


MARSEILLE. Le musée des civilisations européennes et méditerranéenne a mis la langue d’oc à égalité des autres dans un message d’accueil en référence au droit d’asile. Peu avant Noël, l’initiative d’un militant régionaliste visait à cet ajout.



Photo XDR
Photo XDR
Fin finala lo Musèu dei Civilisaciens de l’Euròpa e de la Mediterranèa (Mucem de Marselha) a ajustat en lenga occitana la frasa que mena lo visitor, en mai que d’una lenga, a l’intrada d’aquela institucien que fa mestier de parlar d’istòria e de culturas dau relarg mediterranèan.
 
Lo Mucem parteja pas sei cartels en lenga nòstre, nimai prepausa que que siegue en provençau. Fa dos ans, la lexicografa Josiana Ubaud l’aviá denonciat dins una letra dubèrta.
 
Sus lei resons d’aquela benvenguda iniciativa, l’institucien museala d’Estat nos a pas encara respondut. « Ges de temps per lei decisionaris, mai ne’n parlarem » que nos dison.
 
Disabte 20 decembre Denis Capian, aquò dich, aviá plantat cavilha davant lo Mucem per reclamar aquela presencia de la lenga, amé l’article 14 de la Declaracien Universala dei Drechs de l’Òme, "contra lei persecussions cadun a drech de cercar asil… » qu’aviá escrichs sus una bandièra davant la pòrta dau Mucem.
 
Lo militant occitanista vengut d’Ardècha nos aviá pas avisat de l’iniciativa, nimai nos a avisat dau resultat. 

Mercredi 11 Janvier 2017
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Abonnez vous à Aquò d'Aquí avant d'avoir soif !

Dison que...

1851 : defendre la Republica en provençau

L’historien Renat Merle nous rappelle que la résistance au coup d’Etat du 2 décembre 1851, fut le fait de ruraux qui parlaient occitan. Les meilleurs défenseurs de la République française. Avis aux Républicains amnésiques de 2017.

1851 : defendre la Republica en provençau
A la fin de l’an 1848, un aventurier politic, Louis Napoléon Bonaparte, es estat elegit president de la Republica, amb lo prestigi de son nom e l’adesion de l’immense monde rurau, que portava seis esperanças de dignitat e de progrès.

Mais dins lei fachs, lo President bailejava la Republica dau partit de l’Òrdre, valent a dire la Republica conservatriça, aquela dei Gròs.
 


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.