Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Rompedura

La nouvelle Assemblée Nationale verra entrer les députés RN comme jamais. Une rapide analyse sortie des urnes nous dit partiellement pourquoi : ils sont élus là où les ruraux n'en peuvent mais, là où ont socialement fui les déclassés des villes. Ce que montre ce scrutin c'est que la fracture sociale est aussi territoriale.

Amb la nòva Assemblada Nacionala, es ti que faudrà li vèire lo senhau d’un reviscolament de la gaucha, fòrça (tròp?) diversa, o la confirmacion que l’extrema drecha planta cavilha definitivament dins lo paisatge politic  ? O fins finala aqueleis eleccions aurián fa mòstra que lo desesper sociau assaja de trobar un solucion politica ?















            partager partager

Au Mucem « cadun a drech de cercar asile »


MARSEILLE. Le musée des civilisations européennes et méditerranéenne a mis la langue d’oc à égalité des autres dans un message d’accueil en référence au droit d’asile. Peu avant Noël, l’initiative d’un militant régionaliste visait à cet ajout.



Photo XDR
Photo XDR
Fin finala lo Musèu dei Civilisaciens de l’Euròpa e de la Mediterranèa (Mucem de Marselha) a ajustat en lenga occitana la frasa que mena lo visitor, en mai que d’una lenga, a l’intrada d’aquela institucien que fa mestier de parlar d’istòria e de culturas dau relarg mediterranèan.
 
Lo Mucem parteja pas sei cartels en lenga nòstre, nimai prepausa que que siegue en provençau. Fa dos ans, la lexicografa Josiana Ubaud l’aviá denonciat dins una letra dubèrta.
 
Sus lei resons d’aquela benvenguda iniciativa, l’institucien museala d’Estat nos a pas encara respondut. « Ges de temps per lei decisionaris, mai ne’n parlarem » que nos dison.
 
Disabte 20 decembre Denis Capian, aquò dich, aviá plantat cavilha davant lo Mucem per reclamar aquela presencia de la lenga, amé l’article 14 de la Declaracien Universala dei Drechs de l’Òme, "contra lei persecussions cadun a drech de cercar asil… » qu’aviá escrichs sus una bandièra davant la pòrta dau Mucem.
 
Lo militant occitanista vengut d’Ardècha nos aviá pas avisat de l’iniciativa, nimai nos a avisat dau resultat. 

Mercredi 11 Janvier 2017
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d’Aquí aura soif en juin

Dison que...

Caminada de las Fiertats capitada a Rodés

Laurie Privat a suivi, en y participant, la marche des fiertés de Rodez. Elle témoigne donc de la langue occitane disant la diversité, totalement.

Photo Laurie Privat DR

Lo 21 de mai de 2022 èra marcat sus mon agenda dempuèi un brave moment. Èra lo jorn de la primièra marcha de las fiertats a Rodés, organizada per l’associacion Alertes.




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.