Aquò d'Aqui

Journée historique pour les langues régionales

La loi dite Molac donnera des droits à l'enseignement des langues minoritaires en France, enfin ! ça ne s'est pas fait tout seul.

Bien des lecteurs d'Aquò d'Aquí ont été surpris, le 8 avril, du vote écrasant des députés en faveur de la loi de Protection des langues régionales, avancées par le groupe parlementaire Libertés et Territoires. Pourtant une observation un peu fine des évènements qui ont conduits à cette issue aurait rassurée plus d'un.

















            partager partager

A la lèsta


Tout fout le camp, même l'éducation religieuse. Les sacrements vont aussi vite qu'un repas Mc Do. L'humanisme religieux disparaît derrière le décorum et Dieu semble loin, derrière ce paravent.



Andrieu Abbe
Andrieu Abbe
A la catedrala d'Antibo dissata passat, èri anat vèire lo retaule dau grand pintre niçard Lois Brea e m'èri trovat au mitan d'un maridagi.

Ren mancava, la novi en blanc èra polida, lo nòvi en negre marcava ben… puei a la fin de la ceremonié, lo capelan avié menat la nòça dins una capèla vesina per batejar un creturon, l'enfant dei dichs nòvis. Bèla organisacien.

A la lèsta vaquì doei sagraments d'un solet còp !

L'estiu passat, una neboda, qu'avié idèia de maridar son carinhaire catolique praticant, èra estada batejada lo matin e confimada a miegjorn. Aquò li avié permés de faire sa promiera comunien l'après dinar.

N'eri vèrd de gelosié, ieu qu'avieu degut subir quatre ans de catechièrme doei còps de la semana, emé la messa òubligatòri lo dimenche. La religien catolica va mé la musica de l'epòca quora la situacien va demanda.

Lo tèmps es una matèri promiera preciosa que convèn d'espranhar. Ges de besonh de conoisse l'Encian e lo Novèu Testaments pèr faire una bòna comunianta.
 
Per leis autrei religiens, es parier.

La maja part dei pichòtas que van per carrieras de Seine Saint-Denis vestidas d'un jean e d'un chadòr o d'una burca sabon rèn dau Coran. Es lèu fach de s' embraiar ;  legir e comprendre lei Santeis Escrituras prend d'anadas.

Mercredi 27 Novembre 2013
Andrieu Abbe




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Dison que...

Nos villes avec leur nom historique et sans enquiquineur procédurier

Un aspect de la loi Molac, votée le 8 avril, est resté à tort dans l'ombre : le droit de nommer ses rues et ses entrées de ville sans être harcelé par un obsédé de la langue unique.

De la loi loi nº 2548 relative à la protection patrimoniale des langues régionales et à leur promotion, désormais connue sous le nom de son promoteur, Paul Molac, nous avons surtout retenu les articles permettant de renforcer l’enseignement bilingue dans les établissements publics.

 

Cependant il est un aspect de la promotion des langues minoritaires qui a été négligé par les commentateurs, c’est celui de la signalétique bilingue. C’est un tort car cette possiblité, enfin débarassée des attaques imbéciles de soi-disant libres penseurs, fera évoluer les mentalités de nos concitoyens, à qui sera rappelée aisément la fierté de leur terroir.




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.