Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Siatz cinquanta dos indispensables

52 contributeurs entre janvier et avril ont ajouté un supplément au prix de leur abonnement au mensuel Aquò d'Aquí, et c'est ainsi depuis deux ans. Leurs dons indispensables permettent à l'ultime magazine d'actualité en langue occitane de faire un pied de nez aux cassandres qui prédisent la mort de la diversité linguistique pour dire le monde.

Cinquantados contributors an portat pèira a Aquò d'Aquí dau tèmps dau darrier trimèstre, que li an aduch precisament 753,5 €uròs. Aquò representa a pauc près la meitat dau còst de l'estampaire per un numerò.














            partager partager

A Gap avec les écrivains de langue occitane


GAP. L'Espaci Occitan dels Aups invitait le public a arpenter les rues ombragées de la capitale dauphinoise à la rencontre des auteurs de langue d'oc : locaux ou pas, jusqu'au XVè siècle. Suivons Michèu Prat !



Un paure fraire recolet venia de morir en odor de santetat. Bela arma sensa decha, en paradis anèc tot drech…” Mais la porte lui reste désespérément fermée, alors il frappe, frappe… “pan-pan-pan ! Óu de l’ostau !” espérant que Saint-Pierre ouvre le fenestron.

 

Michèu Prat, avec ses “pan-pan-pan !” vient de faire retentir l’œuvre de Roumanille l’Avignonais, mais en alpin d’oc. Cette facétie linguistique qui rassemble une quinzaine de promeneurs vient de l’Espaci Occitan de Gap, qui organisait dimanche 29 août une promenade culturelle à la rencontre des auteurs occitans de la ville du Dauphiné.

Et pour notre reportage complet, vous le trouverez dans le numéro de septembre d'Aquò d'Aquí, auquel nous mettons actuellement la dernière main.


L'occitan s'invite sur toutes les plaques de rues de Gap, mais aussi par le nom de certaines gloires de la littérature (photo MN)
L'occitan s'invite sur toutes les plaques de rues de Gap, mais aussi par le nom de certaines gloires de la littérature (photo MN)

Jeudi 2 Septembre 2021
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí de novembre laboure en occitan

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.