Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Rompedura

La nouvelle Assemblée Nationale verra entrer les députés RN comme jamais. Une rapide analyse sortie des urnes nous dit partiellement pourquoi : ils sont élus là où les ruraux n'en peuvent mais, là où ont socialement fui les déclassés des villes. Ce que montre ce scrutin c'est que la fracture sociale est aussi territoriale.

Amb la nòva Assemblada Nacionala, es ti que faudrà li vèire lo senhau d’un reviscolament de la gaucha, fòrça (tròp?) diversa, o la confirmacion que l’extrema drecha planta cavilha definitivament dins lo paisatge politic  ? O fins finala aqueleis eleccions aurián fa mòstra que lo desesper sociau assaja de trobar un solucion politica ?















            partager partager

A Aix Le Blason se redore


AIX-EN-PROVENCE. La librairie triple sa surface dans un contexte anxiogène pour l'activité. Une opportunité pour valoriser le déjà important fonds d'ouvrages en provençal que Rita Fidone présente.



La librairie ne déménage pas vraiment mais s'aggrandit en portant son siège principal à trente mètres du local historique (photo Le Blason DR)
La librairie ne déménage pas vraiment mais s'aggrandit en portant son siège principal à trente mètres du local historique (photo Le Blason DR)
"C'était une opportunité si rare que je n'ai pas hésité!" Rita Fidone va traverser la rue Jaque de la Roque, à Aix-en-Provence et, "à trente mètres nous prendrons nos quartiers dans un local de trente mètres carrés tout en gardant nos dix-sept mètres carrés actuels. Nous allons pouvoir conforter nos rayons historiques tout en répondant aux amateurs de littérature".

La librairie Le Blason, créée en 1981 s'était toujours vouée à la présentation de livres sur la Provence, avec un beau fonds de livres d'histoires et de nombreux ouvrages  et beaux livres destinés aux touristes. Et elle avait aussi toujours présenté des ouvrages en provençal.

"En agrandissant nous nous donnons les moyens de mieux présenter les ouvrages en provençal, en valorisant mieux à part les livres en mistralien et les livres en graphie classique" promet la libraire, qui a repris le flambeau en 2001.

Le futur local principal, anciennement un traiteur italien, est en travaux, et une cagnotte de soutien a été ouverte. La librairie ouvrirait avant fin novembre.

Dans cette ville on avait cru la disparition des libraires indépendants inéluctable après la fermeture d'une institution, la Librairie de Provence, vaincue en 2019 par la montée des loyers dans cette ville réputée chère, en particulier sur le prestigieux Cours Mirabeau. "De fait nous avons vu arriver une partie de leur clientèle, en demande de littérature, et c'est une des raisons pour lesquelles j'ai choisi de sauter le pas", souligne Rita Fidone.

Le pôle librairie, loin de disparaître, se reconstitue donc plutôt au nord du centre ville d'Aix, où depuis peu a ouvert Le Lagon Noir, une librairie plus spécialisée dans le fantastique et les sciences.


Jeudi 22 Octobre 2020
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d’Aquí aura soif en juin

Dison que...

Caminada de las Fiertats capitada a Rodés

Laurie Privat a suivi, en y participant, la marche des fiertés de Rodez. Elle témoigne donc de la langue occitane disant la diversité, totalement.

Photo Laurie Privat DR

Lo 21 de mai de 2022 èra marcat sus mon agenda dempuèi un brave moment. Èra lo jorn de la primièra marcha de las fiertats a Rodés, organizada per l’associacion Alertes.




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.