De l’alfa e de l’òmega de la ciutat

Les habitants d'une ville doivent pouvoir officiellement co-construire les projets urbains. Faute de quoi, le jeu est fermé, et dangereux : des spéculateurs favorisent une équipe politique qui servira leurs intérêts. Et les conséquences peuvent être dramatiques.

Aperaquí detz mila personas dimècres de sera manifestavan còntre l’incuria dau municipe marselhès que laissa en risc d’espòutir mai que mai d’imòbles dau centre ancian.
De l’alfa e de l’òmega de la ciutat




Setmana provençala a Signes
Infos pratiques
du Lundi 12 Novembre 2018 au Samedi 17 Novembre 2018, 11:00 - 16:00
Médiathèque
83 Signes
Description
L’Association pour le Développement de la Langue d’OC (ADLOC)
vous invite à une semaine de rencontres

Elle comprendra des interventions sur et autour de la langue d’Oc avec la participation de groupes de chanteurs et de conférenciers.

1- Exposition permanente (du lundi 12 au samedi 17 à 17h00) MEDIATHEQUE de Signes sur « l’univers des jeux et jouets traditionnels des petits provençaux d’autrefois » ainsi que « les costumes provençaux » (enfants et grand public)
Entrée libre et visites proposées aux scolaires

2- Mercredi 14 à 17h00 : MEDIATHEQUE.
La réalité de la langue d’Oc dans le siècle : « l’Occitan dins la societat de uei » Miquèu ARNAUD.
Présentation de livres par des écrivains contemporains :
- Miquèu ARNAUD (Auriol), écrivain, présentation de son roman « Quora la matèria ».
- Glaudi BARSOTTI, (Marseille), écrivain, présentera son livre « Tèxtes occitans de la Comuna de Marselha ».
- Librairie : « Aire Libre » livres en provençal et en français.
- Gòt de l’amistat- verre de l’amitié sur place

3- Jeudi 15 à 18h00 : Conférence « la toponymie provençale, pour quoi faire ? » avec vidéoprojection sur les noms de lieux. Gérard TAUTIL


4- Vendredi 16 à 19h00 : EGLISE de Signes. Duo Jòia et Corala dau ceucle occitan dau país de Sanha. Chants anciens et contemporains. Entrée gratuite

Recherche
Dison que...

Marseille la tartuferie a assez duré

MARSEILLE. Etudiant en sciences politiques, Julien Bonnefont a consacré un mémoire au rapport entre urbanisme et population à Marseille au mitan des années 2010. Comme d’autres, il pointait à l’époque les risques induits par un laisser-aller des pouvoirs municipaux quant aux populations modestes de la ville-port.

Marseille la tartuferie a assez duré
Cinq morts à Marseille, et peut être davantage dans les heures et les jours à venir… Les secours sont à pied d’œuvre rue d’Aubagne pour sauver ce qui peut encore l’être après l’effondrement de trois immeubles en plein centre-ville en début de semaine.  


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.