Aquò d'Aqui


Aquò d'Aquí de février c'est pour très bientôt

Notre numéro de février entre à l'école bilingue. Comment fait-on pour réussir un projet ?

Le numéro de février d'Aquò d'Aquí sera sous presse dans une semaine, et arrivera chez nos abonnés fin janvier.

 













Pastorala per lo nòstre temps
Infos pratiques
le Samedi 14 Décembre 2019, 17:00 - 18:30
592 avenue hotel de ville
06440 Peillon
Tel : 06 79 17 53 67
Description
L'Institut d'Etudes Occitanes des Alpes-Maritimes (IEO-06), en partenariat avec de nombreuses associations et collectivités territoriales, mène de nombreuses actions pour la promotion de la culture régionale, la langue d'oc, dans ses diverses variantes parlées sur le territoire du département (niçois d'un côté du Var, provençal sur l'autre rive, vivaro-alpin dans les montagnes du moyen et haut pays), et des parlers voisins intermédiaires avec le ligure dans la Roya.
Depuis de nombreuses années, des ateliers de théâtre permettent aux adhérents d'appréhender la langue autrement.

Cela a conduit l'association à se lancer dans une nouveau défi : rassembler en 2017 une troupe de comédiens de 9 à 79 ans venus d'horizons divers (de Saint-Vallier-de-Thiey à la vallée du Paillon en passant par Vallauris et Nice) qui ont travaillé sur une pièce de théâtre, et à soutenir cette initiative ; il s'agit d'un spectacle bilingue, Jana, la pichona mestressa de las marmòtas, pour tout public, qui a été créé au Rouret le 25 novembre 2017, il a été joué de nouveau à l'Espace du Thiey à Saint-Vallier-de-Thiey le 10 juin 2018, au théâtre de la Cité à Nice le 18 novembre 2018, et à la Sousta, à Peillon, le 31 mars dernier.

Cette année, une nouvelle aventure : retrouver le presèpi par la création d'une Pastorala per lo nòstre temps,
Pastorale pour le temps présent.

Elle a été créé le 23 novembre 2019 à Peillon salle de la Sousta.
Elle sera donnée le 8 décembre 2019 à 17 heures, au Rouret, théâtre espace associatif et culturel.


Réservation conseillée auprès de Miquèla au : 06 66 23 19 64

Un théâtre bilingue
Notre théâtre est bilingue et, dans le cas de cette pièce, il est à 50% en français mais par le jeu, la mise en scène... nous nous sommes arrangés pour que la pièce touche le plus large public, autrement dit il n'y a pas de barrière de la langue.

Un groupe amateur
Nous n'avons aucune exigence de cachet, de frais de déplacement, de droits d'auteur ou sur la musique. Si nous arrivons à rassembler tous les comédiens, nous pouvons venir pour jouer gratuitement.

Un groupe humainement engagé
Nous aurons à cœur de permettre aux Niçois de retrouver une part de leurs traditions, celle qui est rattachée au Presèpi : il s'agit d'une Pastorale moderne, bilingue, qui commence à la maison de retraite mais bien vite nous l'oublions...
C'est une Pastorale laïque (qui évoque des valeurs morales de Noël : la paix, la fraternité )
C'est une Pastorale inscrite dans la tradition des Pastorales, avec les Santons traditionnels du Presèpi (de la Crèche), mais qui fait référence également aux mythologies de la naissance.

Un spectacle complet
La pastorale que nous créons est écrite dans des registres différents (quotidien, familier, poétique, comique, burlesque), mêlant théâtre, musique, chants, en français et en occitan (niçois et provençal), elle intègre plusieurs chants traditionnels dans le jeu.
Un spectacle pour tous, petits et grands, parlant niçois ou pas.


Pastorale pour le temps présent

Des mythes anciens elle a gardé l’émerveillement de la naissance de la lumière nouvelle, si poétiquement et savamment “esspliqué ” par Paul Colombier, dans : La Nativitat dins l’Estelam et “pantaillé”par Victor Gelu dans son : Credò de Cassian.

Dans la revue : Lou Sourgentin elle a retrouvé la présentation des personnages du Presèpi niçois (crêche), sous l’aspect de marottes, réinventées pour nous par Veronica Champollion.

Elle a emprunté leur verve comique, leur poésie aux Santons d’ Yvan Audouard et, à la tradition provençale, ses chants populaires.

Elle s’est émue du beau livre d’Erri de Luca : Au nom de la Mère qui se met à l’écoute du cœur de Joseph et de sa fiancée Marie, une toute jeune-fille-mère , promise à la lapidation.

Notre dernière déesse-mère ?
Toujours vierge et toujours mère comme notre Bonne-Mère, la Terre.

La pièce est bilingue mais rendue compréhensible pour tous.

Recherche

L'Aquò d'Aquí de fin d'année s'attelle à la charrue
Dison que...

"lo Ric Valens Richart, rei dels Engles" sur Arte

Si je n'avais pas été confortablement installé dans mon fauteuil, j'aurais pu tomber de ma chaise. Richard coeur de Lion et son frère cadet Jean sans Terre parlaient occitan sur une chaine de télévision française.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.