Aquò d'Aqui








Vau mielhs èstre Parisenc...

SENANQUE. Menacée d'écroulement l'emblématique cistercienne du Vaucluse, malgré sa notoriété, ne recueille pas en un an, le trois centième de l'argent que Notre Dame de Paris a recueilli en 24 heures.

Vos ne'n rementatz ? En un jorn, fa pauc, lei grandei entrepresas an promes mai d'un miliard d'€uròs per un monument parisenc emblematic.

En Provença, fa un an que la Glèisa assaja de trobar tres cents còps mens, e lei mecenas, l'i vesem pas.

Fau èstre Parisenc.





L'honneur sali de la Provence , conférence de Pierre Virrion
Infos pratiques
le Samedi 23 Mars 2019, 14:30 - 16:00
Espace Jeunesse
84 Pernes les Fontaines
Description
À partir du 2 août 1914, date de la mobilisation générale, les Armées et Corps d’Armée se constituent. Le XVème Corps d’Armée, celui de Marseille, rejoint les autres Corps de la 2de Armée dans la région de Nancy.

Elle a pour mission de prendre 2 grosses garnisons en Moselle annexée, et d'ainsi ouvrir la route de l’Allemagne.

Les quatre autres Armées françaises sont, elles, déployées le long de la frontière Nord-Est. L’offensive est lancée à partir du 14 août sous le commandement du généralissime, le Général Joffre.

Mais les armées françaises, mal préparées, mal équipées et obéissant à une stratégie insensée, vont de défaite en défaite et sont décimées : cette deuxième moitié du mois d’août reste la plus meurtrière de toute la Grande Guerre, faisant des centaines de milliers de victimes.

Pour masquer son incompétence, le commandement français, civil et militaire, accuse le Quinzième Corps d’Armée de lâcheté et rend les soldats provençaux responsables de la défaite du 20 août 1914 en Lorraine.


Cette conférence relate les faits tels qu’ils se sont produits, les analyse et tente de réhabiliter l’honneur sali de nos soldats provençaux du Quinzième Corps.

entrée libre

Recherche


Votre nouvel Aquò d'Aqui d'été
Dison que...

Ce que peut la volonté

Au cœur des Pyrénées, ce dimanche, et pour la 32 ème fois Catalans et Occitans ont renouvelé les gestes de fraternité, qui se rient des frontières politiques.

Au fond, et selon les critères habituels des Etats contemporains et du monde global, rien ne prédispose Occitans et Catalans à rechercher sans relâche l’occasion d’affirmer une fraternité qui ne va pas tant de soi.

Ce que peut la volonté


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.