Vos dons sont notre carburant

Depuis un an, 138 de nos abonnés, qu’ils viennent à Aquò d’Aquí, ou qu’ils y reviennent, nous gratifient d’un don. Modeste ou moins modeste, celui-ci contribue à nous éviter des déboires financiers…Et donc à assurer notre indépendance, pour vous, lecteurs.

En septembre dernier vingt parmi les abonnés qui nous ont renouvelé leur confiance, ont apporté à Aquò d’Aqui 395€ qui n’étaient tout simplement pas prévus. Un don de 5€, un chèque de 75€, et entre les deux une majorité de nos lecteurs qui ajoutent quelques 15 à 30€ au moment de libeller leur chèque ou – depuis quelques mois – d’ajouter une somme dont ils choisissent le montant aux 25€ de notre abonnement en ligne.






            partager partager

Tramontana en quête de mémoire occitane à Guillaumes

Le linguiste Giovanni Agresti terminait un périple à travers les langues d'Italie.


GUILLAUMES. Le projet de collecte de mémoire montagnarde fait appel aux langues régionales. Monté en Italie, il reçoit le soutien du président des communes rurales des Alpes-Maritimes.



Giovanni Agresti (photo XDR)
Giovanni Agresti (photo XDR)
Valoriser la mémoire des zones de montagnes en mettant au centre les langues employées par les montagnards, tel est le projet Tramontana, le seul que l’Union Européenne ait retenu au titre du programme Cultura en 2012.
 
Son inspirateur principal, l’universitaire italien Giovanni Agresti ( linguiste, Université de Teramo) conduit actuellement une Caravane de la mémoire et de la diversité linguistique à travers l’Italie, avec une unique étape française.
 
Il était ainsi à Guillaumes (06) le 11 septembre, une des communes du Parc National du Mercantour, pour une rencontre entre chercheurs et militants de la promotion de l’occitan. Auparavant, la « caravane » avait fait étape en Calabre, dans les Abruzzes et dans le Piémont italien.
 
Giovanni Agresti s’est exprimé en occitan dans cette réunion où étaient invités édiles et habitants. Le maire, et président de l’association des maires ruraux des Alpes-Maritimes Jean-Paul David, s’est dit prêt à soutenir l’initiative, selon le quotidien Nice Matin.
 
A cette occasion des témoignages en occitan alpin ont été enregistrés, qui iront rejoindre le fonds important de Tramontana. Un fonds qui devrait être disponible sur internet.

Lundi 14 Septembre 2015
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Laisser la ville aux aménageurs ou donner le pouvoir aux habitants ?
Dison que...

"Sur le bout des langues" lo recanton de L'Express pèr illustrar la diversitat de nòstrei lengas de França

Michel Feltin a entrepris voici quelques mois de défendre la diversité linguistique en France...l'original est qu'il le fait dans un grand hebdomadaire national.

L'actor Lorànt Deutsch vèn de publicar un libre sus l'istòria dei lengas, Michel Feltin l'a legit, e ne'n comenta lei bònas fulhas...


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.