Aquò d'Aqui

Journée historique pour les langues régionales

La loi dite Molac donnera des droits à l'enseignement des langues minoritaires en France, enfin ! ça ne s'est pas fait tout seul.

Bien des lecteurs d'Aquò d'Aquí ont été surpris, le 8 avril, du vote écrasant des députés en faveur de la loi de Protection des langues régionales, avancées par le groupe parlementaire Libertés et Territoires. Pourtant une observation un peu fine des évènements qui ont conduits à cette issue aurait rassurée plus d'un.

















            partager partager

Solidaritat òubriera


Au XXIè siècle la concurrence entre entreprises est devenue la concurrence entre leurs salariés, comme l'a montré l'échauffourée entre ouvriers des abattoirs bretons de Limpol et Josselin. Qu'il semble lointain le temps où l'espoir s'exprimait dans le "prolétaires de tous les pays, unissez vous!"



Solidaritat òubriera
V'avieu encara jamai vist. D'òubriers d'una mema societat que si castanhon e que lei CRS assajon de separar. Totei emplegats de GAD, societat d'adobadors de pòrcs de Bretanha .

Leis uns èron vestits de blanc e an gardat son travalh, leis autrei l'an perdut. Lei promiers vodrien faire entrar lei camions cargats de pòrcs dins l'usina de Josselin (Morbihan), leis autrei son venguts de l'usina barrada de Lampol per v'empachar... tot aquò davant lei cameras de televisien.
 
Lei 889 chaumaires an pas fach lo viagi per rèn ; lo lendeman la prima de partença a doblat. Mai lo problema es pas reglat, lo còmpte li es pas pèr lei chaumaires.
 
Qu si sarié pensat qu'emé un president, un governament, una chambra dei deputats, un senat socialistas, lei pastissons entre òubriers venguèsson l'ultima possibilitat de negociacien pèr lei mesquins qu'an perdut son travalh? Tuar lo pòrc èra una tradicien dei païsans, mai nen siam venguts a tuar la classa òubriera.
 
Mi fa pensar a mon paire qu'anava vèire passar lei trins de sordats en gara de Rocabruna lei dijòus dau tèmps de la guèrra de 14. Mai d'un còp mi diguèt qu'avié vist un jorn pintat en grand e en parlar varés sus un vagon "Nous mandoun a l'abatouar coumo lei pouar". Aquò l'avié marcat. Leis òubriers GAD de Lampol elei anaran pus a l'abatouar. 
 

Jeudi 31 Octobre 2013
Andrieu Abbe




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Dison que...

Jornalet cerca lo mejan de contuniar

Le journal occitan en ligne vend désormais des livres et reçoit des dons sur son site web

BARCELONA. Dans l’écosystème médiatique occitan, il y a bien peu de journaux d’actualité sociétale. Les maintenir relève du tour de force, et Jornalet, à Barcelona, propose à ses visiteurs d’acheter dans sa boutique en ligne pour tenir le coup. Laissons la parole au créateur et cheville ouvrière du Jornalet, Ferriol Macip Bonet.

Ferriol Macip Bonet, fondateur du Jornalet, qui fait un appel à dons et met en place la vente en ligne de livres en occitan (photo MN)

Jornalet se finança mai que mai amb la collaboracion de sos legeires. Nasquèt en març de 2012 gràcias a la generositat de dos mecènas que cresián al projècte, e tanben gràcias la publicitat institucionala de tres collectivitats importantas. Quant Jornalet nasquèt aviam previst qu’auriam pro de ressorsas publicitàrias, gràcias a la difusion del quotidian numeric. Mas, d’un latz, Google Ads acceptèt pas de publicar d’anóncias car son traductor automatic compren pas l’occitan.

 

 




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.