Aquò d'Aqui


            partager partager

Poum, poum, poum !


En tout cas, si les Polonais tombent dans les pommes grâce aux coups tordus de Poutine, c’est pour le plus grand bonheur de leurs agriculteurs. On devrait s’en inspirer, pense Joan Saubrement.



Poum, poum, poum !
Nànni, es pas de la cinquenco sinfounié de Bethoven que vous vòli parla mai d’un afaire de poum, o de poumo se vous agrado miés.

D’efèt, la barrado impausado pèr lou presidènt Poutine ais espourtacien dei païs éuroupen a agu pèr consequènci de priva la Poulougno, proumié proudutour de poumo, de soun mercat meiour, valènt-à-dire la Russìo.

Avèn vist à la televisien que nòstrei proudutour soun esta dins l’óubligacien, élei tambèn, de descarga de camien, lèst à parti pèr Moscòu e mai siguèsse pas dins lei memei proupourcien.

Alor, le fan de nòsteis Qu'en poulounés ami?

Un immense Campagna endraia un TEA publicité plateau de droite d'un géant dans Pertout lou pays, lou Mound pousse à boire du cidre.

Et Segound Ne en dire ce que la pression, cela va bien. Encuei, poudres pus "enebria Coumo Poulounés un" désastreuses plus "sur un Coumo chourlaire Jus POUM."

Jamais acier, Campagne au demandon Mound manja le POUM et Pertout, et la pression à l'intérieur de la mostron Televisa de Poulounés, Coumo dans lou jardin d'Éden, pour pres Crussi le POUM!  

 
Aro, es vengu un devé patriouti e la marco d’un mesprés de tout un pople à l’encontro de Poutine. Mau-grat aquéu rampèu óuficiau : « En Poulougno, se manjon de poumo pèr lucha contro Poutino », se lei vendo de cidre an aumenta de136 %, pèr la counsoumacien de poumo, la poujado es que de 11%.
 
Empacho pas qu’es un bel eisèmple de soulidarita bèn dins l’esperit dóu « Solidarnosc » de Lech Walesa dins leis annado 80 e perqué pas un eisèmple de segui pèr lei tèms que courron.

Lou proublèmo es qu’en Franço, noste proudu meiour es lou vin. Alor, pèr lucha contro la barrado impausado pèr Poutino, es que devèn nous encigala ?

La risco es grèvo que bènlèu faudra bessai dire : « sobre coume un Poulounés » e ai las « èbri coumo un Francés ». Ounte mèno lou patrioutisme ? 

 

Mercredi 19 Novembre 2014
Joan Saubrement




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

On vous parle des poétesses d'oc ?
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.
L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.