Vos dons sont notre carburant

Depuis un an, 138 de nos abonnés, qu’ils viennent à Aquò d’Aquí, ou qu’ils y reviennent, nous gratifient d’un don. Modeste ou moins modeste, celui-ci contribue à nous éviter des déboires financiers…Et donc à assurer notre indépendance, pour vous, lecteurs.

En septembre dernier vingt parmi les abonnés qui nous ont renouvelé leur confiance, ont apporté à Aquò d’Aqui 395€ qui n’étaient tout simplement pas prévus. Un don de 5€, un chèque de 75€, et entre les deux une majorité de nos lecteurs qui ajoutent quelques 15 à 30€ au moment de libeller leur chèque ou – depuis quelques mois – d’ajouter une somme dont ils choisissent le montant aux 25€ de notre abonnement en ligne.






            partager partager

Pòrta d’Òc amé fenestron provençau


Aidé par Languedoc Roussillon, le Cirdoc de Béziers met en ligne un portail internet très complet sur l’édition en occitan. On y remarque le caractère confidentiel de l’édition en provençal, qui mériterait une action publique régionale de soutien près des éditeurs et libraires.



"La Pòrta d'Oc", site dedicat a l'actualitat culturala occitana, ven de metre en linha un vertadier portau : edicion, musica, mèdias, espectacle. Am’aqueste trabalh, realisat per lo Cirdoc-Mediatèca occitana de Besièrs (amé lo sosten de la region Lengadòc-Rosselhon)  dispausam desenant d'un otis d'informacion modèrne. Aquò mancava especialament dins lo sector de l'edicion, onte se publican fòrça libres en occitan e sus l'occitan. Lo tot es de saupre çò que pareis...
 
Dins lo dorsier sus l'edicion occitana, pareigut dins la revista Anem ! Occitans ! n° 136-137 (abriu / setembre de 2011), fasiam la constatacion que "leis editors son nombrós, ambé una granda diversitat de situacions ; la creacion literària i tèn una part bèla. Mai tota aquela produccion es malurosament pauc vesibla, fauta de mejans per poder intrar dins lo sistèma de granda difusion dau libre. Lo lectorat potenciau es pasmens important, dau fach que la majoritat deis obratges son editats en version bilenga occitan / francés." 
Pòrta d’Òc amé fenestron provençau

Sus "La Pòrta d'Oc", en mai de la presentacion dei parucions novèlas, se tròba un annuari deis editors, que recensa quasiment tot çò qu'exista a l'ora d'ara : 
- leis editors especificament occitanistas (IEO-IDECO, Letras d'Oc, Jorn, Reclams, ...) ;
- d' organismes institucionaus : lei Centres regionaus de documentacion pedagogica (aquèu de Montpelhier subretot), e quauqueis universitats ;
- fòrça editors, qu'an son sèti en Occitania ò en defòra, que publican de fes que i a de libres en occitan ;
- d'auto-edicions, tanben nombrosas.
Pasmens, se mandam un uelh sus la region PACA,  lo torn es lèu fach :  l' IEO regionau  amé sei diccionaris e gramatica, l'Aeloc e sei libres per lei pichòts, en collaboracion amé leis edicions Grandir, Prouvènço d'aro  que publica de libres en grafia mistralenca  d'autors classics e contemporanèus. TAC-Motifs (a Grassa) prepausa de son costat quauquei recuelhs de còntes e de cansons en occitan. 
 
Leis autors provençaus mancan pas, mai se fan puslèu publicar per lei editors occitanistas mencionats çai-sus. Quasiment tot es de faire per  assegurar la preséncia de l'edicion en occitan dins lei librariás, lei bibliotècas, lei salons dau libre. Es pauc de dire que fau esperar encara de la Region Provença una vertadiera politica de sosten a la lenga, tan coma la fa sa vesina lengadociana.

Mardi 30 Avril 2013
Gèli Fossat




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Laisser la ville aux aménageurs ou donner le pouvoir aux habitants ?
Dison que...

"Des gens qui décident de ne plus suivre"

LA CIOTAT. Frédéric est occitaniste, acteur engagé de la vie locale, pas chômeur, pas retraité dans la gêne, mais impliqué dans la société. Le voici revêtant le fameux gilet, et il nous livre en vrac son ressenti.

Le FN, ou son prolongement le Rassemblement National noyautait-il et récupèrerait-il vraiment ce mouvement des Gilets Jaunes ? Moi je soutenais l’idée de justice sociale qui s’affirmait dans cette protestation de terrain. Le mieux était donc d’aller voir sur place. Et me voici au péage, sortie de La Ciotat.


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.