Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Siatz cinquanta dos indispensables

52 contributeurs entre janvier et avril ont ajouté un supplément au prix de leur abonnement au mensuel Aquò d'Aquí, et c'est ainsi depuis deux ans. Leurs dons indispensables permettent à l'ultime magazine d'actualité en langue occitane de faire un pied de nez aux cassandres qui prédisent la mort de la diversité linguistique pour dire le monde.

Cinquantados contributors an portat pèira a Aquò d'Aquí dau tèmps dau darrier trimèstre, que li an aduch precisament 753,5 €uròs. Aquò representa a pauc près la meitat dau còst de l'estampaire per un numerò.







Les articles les plus commentés







            partager partager

PSG pistonat, OM colhonat: "CLASSICO"


L'Inquisition aurait-elle pris un nouveau visage pour faire régner la terreur ? Après avoir vu le dernier match PSG-OM, Andrieu Abbe en a acquis la certitude.



PSG pistonat, OM colhonat: "CLASSICO"
Lei partidas OM-PSG son estadas nomadas "classico" a l'eisèmple dei Barça-Real Madrid. Au darnier classico dau Parc des Princes per la Copa de la Liga agantèri una polida estomagada. A 29' èron 0-0 e l'OM fasié juec egau mé lei Parisencs. L'arbitre Antony Gautier, vestit de jaune dei caucetas a la camiseta, un sinhe, sublèt un penalti còntra l'OM per una fauta facha un boan mètre foara la linha dei 18. 

Promiera vergonha. Lo Marsilhés Fanni au nom predestinat siguèt foarabandit, dobla pena e segonda vergonha per lo fot professionau e sei 4 arbitres de mestier. Em'aquò lo PSG podié plus perdre. Meme lei jornalistas de la televisien publica an trovat l'arbitre « très sévère envers les Marseillais ». Li a pas que lei Marsilhés per èstre colhonats; considèri que leis espetators e lei telespetators son tamben estats colhonats.


Sieu segur que l'arbrite èra pas pagat per aquela marrida acien. Era un afaire de petòcha ; un arbitre, sènsa n'aguer conscienci, a paur de faire pena ai milardaris quataris mé son sublet. Podrié aguer d'influenci sus l'avenir de son mestier d'arbitre e sa presenci en promiera divisien. Aquò es pas una especificitat dau jaune Gautier. Dempuei l'an pebre si siam avisats que lei gròsseis equipas dau championat èron favorisadas mé l'arbitragi a regard dei mesquins dei pichins budgets que fan l'anar-venir entre la promiera e la segonda divisien.


Lundi 12 Novembre 2012
Andrieu Abbe



Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí de novembre laboure en occitan

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.