Aquò d'Aqui

Quelques proverbes de Novembre

Relatifs au mois de novembre, ils nous parlent d'un temps d'avant le réchauffement climatique, d'évidence...

Òme de novembre es de bòna fusta
femna de novembre laissa que tabusta


(homme né en novembre sera de bon bois
femme née en novembre sera suractive)

in De qué farà aquel temps ?
(Petit précis de météorologie populaire occitane)
Pierre Mazodier - Marpoc

Per San Martin,
Boucho toun vin
Mette toun chàu dedin.


(Pour Saint Martin
bouche ton vin
et enferme ton chou)

in  Proverbes et dictons des Hautes-Alpes et de l'Ubaye 
éditions du Roc












            partager partager

Niça si plora


Que faire, après l’attentat de Nice, quand on milite pour l’occitan ? « Faire part du bonheur de vivre ensemble, éduquer à la tolérance » suggère Jean-Pierre Spies, le président de l’Institut d’Estudis Occitans des Alpes-Maritimes.



Niça si plora
Avèm emparat l’informacion dau nòstre enfant que nen sonèt de l’autra man de França, de nuech, per aver de nòvas...

"L'assassin éprouvait de la haine pour l'Humanité. Répondons avec notre bonheur de vivre ensemble"

De l’ostalada degun l’i èra mas de segur de monde que conoissèm son tocats, Niça es un vilatge...
 
Que faire, quora d’unu an minga respèct de la vida, an laissat tota umanitat...
N’i a que parlan de bandieras.
Non siáu ieu que anerai metre quauqua sigue bandiera.

Capissi ben la demanda de si faire veire en cada luec, de si metre en avant.
Aquelu qu’an besonh de bandieras, li laissi. Aquelu caps de carta pista que son lu premiers a si metre sus la fòto ò a escriure de comunicats, li laissi la plaça.

Cau ben veire que d’accions coma aquesta de dijòus 14 julhet son menadi ren contra una persona, una ciutat, un país.... Es l’umanitat entiera qu’es dins la mira.

Pòrti lo dòu de la joveneta que, gaire de temps fa, a l’escòla, portava de projècts per la sieu vida e que m’emparan ancuei que fuguèt sagatada ...
 
Pòrti lo dòu au dedins dau mieu còr e lo partissi mé l’enfant lo mendre que deu créisser m’aquelu imatges de violença que non sabèm encara li espranhar, que sigue aquí au nòstre ò dins quauque país que sigue dau nòstre jardinet de la tant bèla tèrra, pura.
 
De que sierve d’assaupre se li victimas son niçardi ò forestieri ? Una vida a mai de pes qu’una autra ? Venon toti dau pòble dei òmes, segadi d’azard, e li planhèm.

Aimi mai que si pòrge un brot d’olivier que mila bandieras, que son, soventi fes, arboradi per devidre lo monde.
 
Cen que capissi encara mai ben la noblessa dau respèct per cada persona. Cadun a la sieu mòda a besonh d’exprimir la pena prefonda. Lo Royer dins la sieu cronica canta Ò la mieu paura Niça, regina de li plors...(Joan-Ives Roier, Forcauquier, es cronicaire, Ndlr) Lo Gilli tornèt legir lo tèxte de Françon Dalbera e estampèt Plora, Niça, esto sera... per lo pegar sus la pòrta de l’imuble. Mi venon li paraulas de Mistral O Santi Maria / Que poudes en flour / Chanja nòsti plour / Clinas lèu l’auriho / De-vers ma dolour...
La nòstra associacion, l’TEO06, coma tant d’autri, saluda la memòria dei victimas innocenti de la barbaria e partisse la dolor dei familhas que ploran la sieu parentèla, lu sieus enfants venguts faire fèsta de la nòstra República francea sus la Prom’.

Lo ciel flamejava de colors. L’escurantisme un còup mai jitèt un vel negre sus lo pòble.
Siam de còr embé aquelu que son estats macats ò còr macat.
 
Avèm besonh sobretot de paraulas apaisanti - se’n trovan de tant bèli dins mantuni lengas -, coma li sabon dire lu còrs aimants e li rasons rasonanti, avèm besonh de si recampar per portar mai aut li valors nòstri : amor, paratge, convivença.
 
Que faire ? Per nautres, si devèm d’anar de l’avant, sensa fin, mostrar lo nòstre bonur de viure ensems, partir li nòstri diferenças, faire conóisser li riquessas de la nòstra lenga e de la nòstra curtura, laurar la nòstra amistat, descurbir d’orizonts novèus, viure lu nòstres projècts mé gaug, semenar de granas d’amor, recampar li gents, educar a la tolerença e a la fraternitat...
 
Catarina e Marianna si donan la man e siam dapé d’eli per faire viure la democracia.
Siáu Niça. Siam Niça. Siam un monde generós e frairau... Donem-nos la man.

Mercredi 20 Juillet 2016
Joan-Pèire Spies President de l’IEO-06





1.Posté par Joan-Pèire le 20/07/2016 18:47
Podètz legir l'article de JP SPIES e li reaccions dau monde en bas d'article http://ieo06.free.fr/spip.php?article3199

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
Dans Aquò d'Aquí de novembre
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.