Aquò d'Aqui


            partager partager

Lou Felibrige valouro si jouine


PERTUIS. La Santo-Estello s'est déroulée à Pertuis. L'occasion pour le Félibrige de mettre en exergue la relève générationnelle.



En marge de la Santo-Estello, Aymeline Recours a valorisé les jeunes qui feront l'avenir de l'entité créée par Frédéric Mistral en 1854 (photo AR DR)
En marge de la Santo-Estello, Aymeline Recours a valorisé les jeunes qui feront l'avenir de l'entité créée par Frédéric Mistral en 1854 (photo AR DR)
S'es acabado la Santo Estello de 2019, à Pertus, ounte la vièio assouciacioun a vòugu faire respeli sa jouinèsso.

Sus la fouto d'Aymeline Recours, graciousamen mandado, vesen de gaucho a drecho Sabino Mistral, Rèino dóu Felibrige de 1996 à 1999, Paulin Reynard, l'animatour d'emissioun de lengo regiounalo sus France Bleu Vaucluso e aro majourau elegi sus la cigalo de Camp-Cabèu, aquelo de Pauleto Cherici-Porello, aperavans aquelo de l'ome de tiatre Francis Gag, la Rèino dóu Felibrige per li sèt an de veni, Adelino Bascaules, uno Bigourano noumado a la Santo Estello passado ; e l'anciano Rèino en mume tèms que novo marouralo Angelico Marçais, a l'ouro de dire lou laus de Janeto de la Pampeto, que porto desenan sa cigalo dis Isclo.

Jeudi 13 Juin 2019
Michel Neumuller





1.Posté par Aymeline Recours le 13/06/2019 19:55
Gramaci Michèu mais c’est avant tout Monsieur le Capoulié et les personnes qui ont accepté avec gentillesse de poser pour le journal qu’il faut remercier. Je n’ai fait que demander la permission d’appuyer sur le bouton ☺️😊😇

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

On vous parle des poétesses d'oc ?
Dison que...

L'autre pandémie...à perpétuité ?

L'air pollué tue plus surement et plus massivement que la covid 19. Or, cette dernière, en forçant à la cessation d'activités, a révélé les responsables des pollutions les plus prégnantes sinon les plus connues.

L'autre pandémie...à perpétuité ?

Avec près de trente mille morts, la crise de la covid 19, dont on n’ose encore parler au passé, a marqué le premier trimestre de 2020. Elle nous a paru à juste titre terrible. Ces morts sont dues en fait aux affections respirtatoires qui souvent suivaient l’infection virale. Or, il nous faut remettre, toute traumatisante qu’elle soit, cette maladie planétaire dans un contexte plus large.

 

Entre trois et quatr millions de personnes décèdent chaque année d’affections respiratoires dans le monde. La bronchopneumopathie chronique obstructive, autrement dit la bronchite chronique, est un fléau.

 

Et pour partie ce que nous respirons au quotidien aggrave tous les symptômes. Encore ne sait-on pas tout, loin de là, sur  l'air qui est sensé nous faire vivre.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.