Aquò d'Aqui

2021...

Aquò d'Aquí vous souhaite la meilleure année possible et sera aux côté de tous ceux qui défendent activement la transmission de notre langue d'oc.

A tous ceux qui ont fermé la porte de 2020 en criant “bon débarras, année de m…”, nous devons hélas le dire, 2021 risque de ne pas être meilleure pour la convivialité, et le retour de flammes économique brulera plus qu’il ne réchauffera. Désolé de ne pas être optimiste. Nous adorerions pourtant !

 


















            partager partager

Lei vielhs sacrificats dau covid


Les anciens sont ils sciemment sacrifiés par l'Etat, le Canard Enchaîné le suggère, la ré-autorisation de médicaments comme palliatifs aussi.



Seriá tan verai e tant crud ? En França en 2020 l’Estat auriá chausit en consciéncia de laissar morir lei vielhs dau covid 19. Lo setmanier d’investigacion Le Canard Enchaîné dins son edicion dau 19 d’abriu va ditz. En mai d’aquò una circulària dau governament dau 19 de març suggeriá de pas laissar intrar ai servicis de reanimacion leis ancians.

Lei vielhs sacrificats dau covid

Pourquoi interdire ce qui pourrait soigner et autoriser ce qui pourrait faire mourir ?

E l’estatistica deis espitaus parisencs de l’Assistancia Publica de Paris fa vèire de chifres ben suspècts en seguida d’aqueu texte oficiau : lei pacients de mai de 75 ans l’i èron admes per 19% dau totau au 21 de març, mai solament 7% au 5 d’abriu.

 

Asard ? Pas tant benlèu se raprocham aquò dau decret governamentau – la Republica se governa per decrets despuei lo 20 de març – dau 29 de març que autorisa, "dins l'encastre de la presa en carga dei pacients dau covid 19" l’utilisacion dau Retrovil, un potenciós tractament d’epilepsia prescrich en generau a de monde en estat de nervositat permanent, e lo Midazolam, que son indicacion diu clarmament en francès aquò : Le midazolam injectable est le médicament de première intention pour réaliser une sédation profonde et continue maintenue jusqu'au décès

 

Am’aquò sembla que l’Estat francès ague sinon organisat au mens acceptat un estat d’eutanasia, batejat "sonhs palliatius". S’agissiá non pas d’ajudar lo monde a viure, mai a morir.

 

Emai, l’autorisacion qu’èra limitada fin qu’au 15 d’abriu ara es remandada fin qu’au 15 de mai. Adonc li siam en plen !

 

Ajustarem que dins lo meme tèmps l’hydroxichloroquine associada an’un antibiotic utilisat per l’IHU de Marselha, siguèt enebit fòra deis espitaus. Un tractament limitat au monde deja sonhats per la malautia, enluec de l’alarguir an aquelei que començavan la malautia, quora seriá eficaç.


Un medicament benlèu compacionau, mai lo solet disponible en febrier e març per sonhar lo monde segon l’estat de ce qu’èra conéissut, utilisat despuei cinquanta ans per un miliard de personas mai enebit.

 

E de l’autre costat de medicaments ja quasi enebits perqué perilhós, au mens ais utilisacions fòrça limitadas, mai ara autorisats per ajudar lo monde a morir, en particulier dins leis Ehpad.

 

Voliam vos donar aquí lei claus d’un afaire que la societat pòu pas taisar.

L'édition du Canard Enchaîné par lequel le soupçon se renforce
L'édition du Canard Enchaîné par lequel le soupçon se renforce

Jeudi 30 Avril 2020
Michel Neumuller





1.Posté par jove jaume le 27/05/2020 18:49
Tot aquò es pron logic: Macron vòu sauvar lo capitalisme. Un vièlh que creba es una retreta que tòrna au capitau.. Gitem lei masquetas, durbèm lei forns crematòris.

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
L'Aquò d'Aquí de février attend votre abonnement

Dison que...

Légendes populaires de Provence

Une part de notre identité, celle de l'imaginaire populaire, nous est à nouveau restituée avec rigueur et avec cœur par Jean-Luc Domenge. Mais attention ! cette fois, particulièrement, l'ouvrage a besoin de votre concours pour naître.

Dans la Val Maire, dans cette Italie qui parle occitan, un dragon se mit en tête de tout dévaster. Un vrai psychopathe. Alors sur le conseil d’une habitante toute la communauté passa un cours d’eau, et se mit sous la protection de la fée de la rivière.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.