Aquò d'Aqui



Pour votre journal c’est l’heure de vérité !

Assurer la succession de notre journaliste, faire plus et mieux pour vous proposer en occitan des contenus d’actualité de qualité, cela ne peut se faire sans votre aide. Et nous nous refusons à l’alternative de sa disparition. Nous pouvons compter sur vous ?

La langue occitane pour dire la société, c’est indispensable et les lecteurs d’Aquò d’Aquí en sont persuadés qui, non seulement s’abonnent à notre revue désormais bimensuelle, mais qui encore lui donnent le coup de pouce financier nécessaire quand nous le leur demandons.

 

Ils savent pourquoi ! Le prix de la revue ainsi reste bas, aussi grâce à eux retraités comme étudiants peuvent avoir accès à nos contenus, s’imprégner des valeurs occitanes, celles du respect réel de la diversité. Avec eux, la langue dira tout cela publiquement à une nouvelle génération.

 

Notre langue supposée morte par les croque morts hexagonaux respire encore grâce à vous.

 















            partager partager

Legir Mirèio a l’ostal del mestre


MAILLANE. Notre abonné Serge Dey vit en région parisienne et avait fait le voyage en Provence pour cet hommage rendu à Frédéric Mistral, sous forme de lecture à plusieurs voix.



Au Mas dóu Juge, une équipe de lectrices et lecteurs en respect de l'oeuvre et de son auteur (photo Daniel Trotman DR)
Au Mas dóu Juge, une équipe de lectrices et lecteurs en respect de l'oeuvre et de son auteur (photo Daniel Trotman DR)
Dissabte 23 e dimentge 24 de mars 2019, ai ausit una lectura de " Mirèio ", de Frederic Mistral a son Mas dòu Juge, comuna de Maiano, Bocas-dau-Ròse. L'acostica de la sala èra plan bòna, e subretot, ren dels bruches del defòra.

Une lecture intrégrale de Mirèio à Maillane

En un endreit pasible, siau, tranquile, tota lectura publica de literatura en lenga nòstra es una causa de las bonas. Lo lector te fa subran sonar l'escrit e s'afortís en lo travalh que liura, l'auditor l'ausís e de còps dens son còr ressona e clantís e s'amèna l'emocion d'un partatge vivent, passadís e pasmens remarcable d'ondas bonas.

Una alquimía passa. Un bemòl totun, per profichar en plen, es coma a l'Opera mèlhor es coneisser lo libret : aver legida l'òbra avans e seguir dens lo texte dens son libre mentre tant o alara es que coneisses ton provençau a la perfeccion e qu'es capable d'agantar subte totas los pichòts plegs de prononciar pròpi a chasque lector.

Un mas campestre, polit, e que te fa d'acuelh, es lo Mas dòu Juge de Malhana, onte visquèt lo qu'i escriguèt "Mirèio". S'obriguèt una sala, acostica e isolada del brut, perfèit liòc per aculhir una lectura integrala de "Mirèio". Un liòc emblematic.

Sotalinhem quau legissiá lo classic amé Dom Michel Desplanches : Virginie Brel Suppo, J-Bernard Plantevin, Mireille Durand-Guériot, Pierre Fabre, Miquèla Bramerie, René Moucadel, puei lendeman : Anne Lambert, Michel Bouisson, Jean-Michel Turc, Estelle Ceccarini, Mandy Graillon, qu’em’elei avèm pogut entrevèire sinon vèire l’òbra en sa plena majestat.


Jeudi 28 Mars 2019
Sergi Dey




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Notre numéro de février mars

Aquò d'Aquí c'est d'abord un magazine d'actualité sociétale sur 28 pages sans publicités, et s'y abonner c'est disposer d'un média engagé pour la langue occitane dans sa diversité dialectale pour dire la société.

Ce numéro d'hiver vous propose bien entendu une évocation du poète et globe trotter Roland Pécout, de son histoire personnelle et de cette originalité qui a consisté pour l'essentiel à aller à la rencontre de l'autre (Afghanistan, Scandinavie, Amérique latine...) pour comprendre qui l'on était. L'homme et l'intellectuel avait plusieurs dimensions, dont l'analyse historique et littéraire d'oc n'était pas la moindre. Mais nous avons choisi de l'évoquer avec l'écrivaine et chercheuse Danielle Julien.

 

03/02/2024

Dison que...

Robert Lafont cet intellectuel qui occupa le terrain social pour une renaissance occitane

A ne pas manquer !

AIX-EN-PROVENCE. Le colloque du 14 octobre ouvre large l'éventail des domaines d'intervention d'un humaniste dont l'œuvre incontournable a généré et accompagné le second risorgimento de la conscience d'oc.


Robert Lafont fut l'artisan principal du second risorgimento de la langue d'oc. Mistral avait lié le premier à la production d'œuvres littéraires prestigieuses et à l'unité latine, Lafont, avant et après 1968 associa ce second regain à la critique coloniale et à la situation sociale comme à une relecture de l'histoire. Pour autant son œuvre littéraire et théorique, riche et diverse, marque encore tous les domaines de la création d'òc. 

 



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.