Aquò d'Aqui

Journée historique pour les langues régionales

La loi dite Molac donnera des droits à l'enseignement des langues minoritaires en France, enfin ! ça ne s'est pas fait tout seul.

Bien des lecteurs d'Aquò d'Aquí ont été surpris, le 8 avril, du vote écrasant des députés en faveur de la loi de Protection des langues régionales, avancées par le groupe parlementaire Libertés et Territoires. Pourtant une observation un peu fine des évènements qui ont conduits à cette issue aurait rassurée plus d'un.

















            partager partager

Legir Mirèio a l’ostal del mestre


MAILLANE. Notre abonné Serge Dey vit en région parisienne et avait fait le voyage en Provence pour cet hommage rendu à Frédéric Mistral, sous forme de lecture à plusieurs voix.



Au Mas dóu Juge, une équipe de lectrices et lecteurs en respect de l'oeuvre et de son auteur (photo Daniel Trotman DR)
Au Mas dóu Juge, une équipe de lectrices et lecteurs en respect de l'oeuvre et de son auteur (photo Daniel Trotman DR)
Dissabte 23 e dimentge 24 de mars 2019, ai ausit una lectura de " Mirèio ", de Frederic Mistral a son Mas dòu Juge, comuna de Maiano, Bocas-dau-Ròse. L'acostica de la sala èra plan bòna, e subretot, ren dels bruches del defòra.

Une lecture intrégrale de Mirèio à Maillane

En un endreit pasible, siau, tranquile, tota lectura publica de literatura en lenga nòstra es una causa de las bonas. Lo lector te fa subran sonar l'escrit e s'afortís en lo travalh que liura, l'auditor l'ausís e de còps dens son còr ressona e clantís e s'amèna l'emocion d'un partatge vivent, passadís e pasmens remarcable d'ondas bonas.

Una alquimía passa. Un bemòl totun, per profichar en plen, es coma a l'Opera mèlhor es coneisser lo libret : aver legida l'òbra avans e seguir dens lo texte dens son libre mentre tant o alara es que coneisses ton provençau a la perfeccion e qu'es capable d'agantar subte totas los pichòts plegs de prononciar pròpi a chasque lector.

Un mas campestre, polit, e que te fa d'acuelh, es lo Mas dòu Juge de Malhana, onte visquèt lo qu'i escriguèt "Mirèio". S'obriguèt una sala, acostica e isolada del brut, perfèit liòc per aculhir una lectura integrala de "Mirèio". Un liòc emblematic.

Sotalinhem quau legissiá lo classic amé Dom Michel Desplanches : Virginie Brel Suppo, J-Bernard Plantevin, Mireille Durand-Guériot, Pierre Fabre, Miquèla Bramerie, René Moucadel, puei lendeman : Anne Lambert, Michel Bouisson, Jean-Michel Turc, Estelle Ceccarini, Mandy Graillon, qu’em’elei avèm pogut entrevèire sinon vèire l’òbra en sa plena majestat.


Jeudi 28 Mars 2019
Sergi Dey




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Dison que...

Nos villes avec leur nom historique et sans enquiquineur procédurier

Un aspect de la loi Molac, votée le 8 avril, est resté à tort dans l'ombre : le droit de nommer ses rues et ses entrées de ville sans être harcelé par un obsédé de la langue unique.

De la loi loi nº 2548 relative à la protection patrimoniale des langues régionales et à leur promotion, désormais connue sous le nom de son promoteur, Paul Molac, nous avons surtout retenu les articles permettant de renforcer l’enseignement bilingue dans les établissements publics.

 

Cependant s'il est un aspect de la promotion des langues minoritaires qui a été négligé par les commentateurs, c’est celui de la signalétique bilingue. C’est un tort car cette possibilité, enfin débarrassée des attaques imbéciles de soi-disant libres penseurs, fera évoluer les mentalités de nos concitoyens, à qui sera rappelée aisément la fierté de leur terroir.




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.