Aquò d'Aqui

Lo Consèu Constitucionau enebis l’ensenhament immersiu d’une lenga regionala dins l’ensenhament public

Votée à une large majorité de députés le 8 avril, la loi Molac était contestée par des députés macronistes, appuyés concrètement par le ministère de l’Enseignement, JM Blanquer. Le Conseil Constitutionnel a invalidé la disposition majeure de la loi, et est allé jusqu’à nier le droit de parler sa langue dans un établissement public.

 

“Que modifican d’urgencia la Constitucion !” Es amb’aquela crida que Paul Molac, inspirator, redactor et defensor de la lèi qu’ara a son nom, a reagit a l’anoncia de l’avis dau Consèu Constitucionau, tombat aqueu matin dau 21 de mai.

Le Conseil Constitutionnel à l'œuvre (photo CC DR)

















            partager partager

Le livre de la semaine : Negrelum de Miquèla Stenta


Fin de vie, terrible dilemme pour celle qui, fragile dépendait d'une mère désormais fragile elle-même. Un beau texte et une œuvre âpre.



Le livre de la semaine : Negrelum de Miquèla Stenta
Per delai l’agach clinic, de còps que i a cinic, se parla aicí tant de la / dau que se morís coma de la / dau que conta. Non pas que conta - s’agís pas de brodar sus una realitat - mas que ditz çò viscut cada jorn, comprés e entreprés a partir de la conoissença, de la relacion intima que liga la-lo que se’n vai e la-lo que lo vei partir. Que liga e que desliga.

Celui-celle qui meurt que celui-celle qui raconte, celui qui dit le vécu au jour le jour, de la relation intime qui lie celui-celle qui s’en va et celui-celle qui le voit partir. Qui lie et qui délie. Illustration de Raphaël Segura.

L’aucèu libre - 108 p. – 10 €

Jeudi 22 Octobre 2020
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Notre numéro de juin
Dison que...

Le Conseil Constitutionnel contre Toute la Loi Molac ?

Le Conseil Constitutionnel n'examine que l'article visé par la saisine, officiellement. Mais en sommes nous vraiment certains ?

Michel Neumuller

Le 22 mai au plus tard les membres du Conseil Constitutionnel auront rendu un avis sur la constitutionnalité du texte de loi, voté à une très large majorité le 8 avril au Parlement, concernant les Langues Régionales.

 

Que peut-on attendre des soi-disant “sages”. Sans doute rien de bon. Mais…




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.