Aquò d'Aqui


L’occitan enseigné “dans le cadre de l’horaire normal”

Ne rêvons pas, loi Molac ou pas, l’emploi du temps continuera à proposer le choix à l’élève : occitan ou repas de midi ? Il convient de préparer la réaction dès maintenant, question d’égalité.

Bien qu’elle fut amputée par le Conseil Constitutionnel de dispositions majeures, la Loi Molac enfin promulguée autorise quelques avancées pour l’enseignement des langues régionales. Ainsi, théoriquement les “heures poivre” auront vécues et l’occitan devrait rejoindre les matières qui ont droit à des horaires “normaux”.

 

Mais théoriquement et pas plus… il est donc temps pour les défenseurs de se mobiliser. La rentrée scolaire doit être préparée.


















            partager partager

La Marseillaise tant obligatòri coma lo blu-blanc-roge


Faut-il vraiment que retentissent les chants guerriers, pour rendre hommage aux disparus des terrasses de café ?



Faire entendre La Maseillaise o non ? Abandeirar lei fenèstras de blu, blanc e roge per una capelada ai victimas dau Bataclan ? Compelir lo club de Bastia de football a renonciar a son cant de dòu tradicionau còrsa Dio Vi Salve Regina, en plaça de l’imne francés ?
Portrait funéraire du IIè siècle après JC (Musée du Louvre). La trace d'un être vivant tel qu'il fut vivant.
Portrait funéraire du IIè siècle après JC (Musée du Louvre). La trace d'un être vivant tel qu'il fut vivant.

Recherchons l'unité au lieu de redécorer la vitrine de l'unité

E se l’Estat, en plaça de s’emborniar ‘mé de reflèxes patriotics podiá s’atacar a ce qu’afeblis la libertat, l’egalitat e la fraternitat, fariá veire d’un biais mai segur que s’ataca ai divisiens dins la societat francèsa.

L'unitat vau mai que la vitrina de l'unitat.
 
Pavesar lei fenèstras, lei terroristas s’en garçan bèn. E se persuadir qu’am’una ondassa tricolora la societat serà mai unida, es de fantasme.
 
Un terç aperaquí dei victimas parisencas va son pas, parisencas. Parlam pas dei malurós que nos venián de Laranha o d’autrei recantons francès, tot urós de profiechar d’una nuech de fèsta parisenca, mai deis estrangiers, toristas o estudiants forestiers que son tombats sota la mitralha islamista. Per elei, e sei familhas, que serà, aquel abandierament ?
 
Lei prusiments nacionalistas faràn pas s’entornar lei malurós. E se fau combatre lei afogats d’aqueu faissisme que s’esconde darrier la bondieusiariá, l’omenatge ai victimas eu, es fach per nos les gardar en memòri.
 
D’acampar sei fòtos que lei fan veire vidants, de publicar sei noms, de faire parlar d’elei sei pròches,  son totei de mejans de leis onorar, e deu n’i aver d’autres.
 
En plaça de negar sa memòri sota l’ondassa dei bandieras, o de cantar « qu’un sang impur abeure nòstrei regas ».

Vendredi 27 Novembre 2015
Renat Mine




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche



Chanjar la Constitucion ? Dins l'Aquò d'Aquí d'estiu ne'n parlam
Dison que...

Quid de Mayotte ?

A la rentrée notre mensuel vous proposera une enquête fouillée sur la société du plus récent des départements français, dont la reconnaissance de la langue formait part de la loi Molac.

Que saviez vous de la politique de promotion du créole à la Réunion ? Et question subsidiaire, que savez vous vraiment de l’Ile de Mayotte, des tensions historiques et culturelles qui travaillent ce département français, dont seuls de rares échos parviennent en Métropole ?

 

Une des grandes satisfactions de notre journal reste de pouvoir vous en dire plus sur des des situations et des enjeux qui échappent à beaucoup.




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.