Aquò d'Aqui


            partager partager

L'atestacioun de desplaçamen derougatòri en prouvençau


GRASSE. Cyprien s'est passionné pour le provençal qu'il a appris en autodidacte avant de se demander comment il pourrait le faire passer dans la vie de chaque jour. Et bien c'est fait !



Cyprien a traduit la fameuse autorisation dérogatoire de déplacement (photo XDR)
Cyprien a traduit la fameuse autorisation dérogatoire de déplacement (photo XDR)
Cyprien, 17 an, a agu lo biai d'aganta l'atualita, e coumo voulié ben sourti, mai en prouvençau, a farga la famouso atestacioun de desplaçamen derougatori mai en lengo nostro d'un cousta, e bilingüe d'un autre cousta.

Aquel autoudidate nous dis tambèn coumo n'en es vengu a aprendre la lengo dóu païs...o casi, bord qu'a chausi de s'espremi en prouvençau roudanen, a Grasso.

L'escoutan 

"Ai toujour aussi la lengo dins la famiho de moun paire (dins lou rèire-païs nissart), mai l’avèn jamai parlado à l’oustau e l’ai jamai apresso. Mai meme sènso la teni dóu brès, aquelo presènci m’ajudè aprendre lou prouvençau roudanen, fai dous an, quouro descubriguère que lou « patoues » de mi grand èro uno lengo vertadiero e que prenguère counsciènci d’aquelo richesso."

Après dous an vaqui que coumenço de traduire tout dins sa "lengo de cor, e aro sióu tras que moutiva per ié rendre sa plaço dins la vido vidanto".

Coumo vesèn, a coumença de faire passa la lengo dins, justamen, la vido vidanto. E nosti legeire podon se n'en servi. Osco!

Jeudi 30 Avril 2020
Michel Neumuller





1.Posté par Julia le 04/05/2020 10:40
TRÈS BONNE IDÉE ! BRAVO À LUI

2.Posté par coleta le 29/08/2020 21:11
dommage ! trop tard pour ce coup ci... mais idée à garder

ps je connais un prof d'occitan à la retraite qui quand il écrit par la poste, écrit toujours les adresses en occitan et les lettres arrivent! par ex Dona S. Dupont
30 carriera de la colomba 31000 Tolosa....

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
En octobre Aquò d'Aquí ôte le masque
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.
L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.