Aquò d'Aqui



Vous pouvez aussi désormais écouter certains articles !

En cliquant sur la pièce jointe du premier paragraphe des articles concernés, vous téléchargerez un fichier sonore, en fait le même article, mais lu à voix haute. L'initiative nous vient d'un constat : certains abonnés ont hélas une vue déficiente.

Voici un bon moment que nous y pensions; enregistrer certains articles et les proposer sur notre site web, faire entendre à celles et ceux qui souhaitent avoir la langue dans l'oreille, savoir comment on la prononce. Mais c'est un abonné de notre mensuel, devenu mal voyant, qui nous a incité à sauter le pas.














            partager partager

Ce que vòlon lei Russas a Alep


Vladimir Poutine écrase Alep et sa population tout en laissant entendre qu'une guerre nucléaire est imminente. De provocations en massacres le dirigeant russe impose ses vues.



Alòr que leis avions russas an cessats d’espoutir, per quauqueis oras, la ciutat d’Alep. Es temps de se demandar ce que cèrca la Russia de Poutine en Siria.

Les Russes veulent garder un port méditerranéen, et donc toute leur capacité de faire pression sur les Européens. C'est la raison du malheur des Aleppins

L’Armada russa que, despuei lo començament dau conflict, entreteniá de còlas de comandòs per alentir, coma en Ucraina, lei bandas islamistas o simplament rebèlles, fan donar tota l’aviacion, e mai de tropas a tèrra, despuei l’estiu. Es que l’Armada regulara siriana ne’n èra plus capabla.
 
Oficialament, lei militaris russas aparan la minoritat ortodòxa dau país. E, segur, aquela patiriá fòrça d’una victòria islamista, coma totei aquelei que semblan diferents ais afogats de Dieu.
 
Mai es despuei que l’Armada siriana sembla perdre sus lo terren pròche de la riba de mar, que l’intervencion russa se fa massiva e dirècta. La riba de mar mediterranèa es la « Siria utila », onte l’economia se fa, en particulier onte l’agricultura sembla possibla. Mai que tot, es la possibilitat de vèire que lo pòrt militari de Tartós podriá tombar qu’a fa chifrar Vladimir Poutine.
 
Sens aqueu, la Russia auriá plus ges de possibilitats d’agir en Medirerranèa. E es segur la tòca màger de tota la politica russa en Siria, onte la lucha còntra lo terrorisme e la defensa dei minoritats semblan rèn que de pretèxtes.
 
La metòda russa es conéissuda, fan pas dins lo detalh : estramassan tot, e tant pièger per lei civils. A Alep fan giclar lei roquetas incendiarias fòrça murtrièras en mai dei bombas aerianas. Deja en 1999, a la segonda guèrra de Chechenia, èra lo biais de faire d’aquela Armada qu’aviá rasat la ciutat de Grozny, provocant lo malastre de desenas de milliers de sensa sostas. A l’epòca son baile èra Vladimir Poutine.
 
Segur que leis atermenatges occidentaus fan que d’encoratjar lo baile russa a contunhar dins aquela dralha murtrièra. D’un latz afècta de crèire que leis Europencs son, sensa va dire, benurós que quauqu’un restanca per elei l’islamisme au Pròche-Orient. D’un autre latz juega dei tensions que devon intimidar d’Occidentaus lèsts a afortir sei sancions : ansin lo personau d’ambassadas russas siguèt redusit despuei lo 13 d’octòbre en Euròpa, sei familhas rapatriadas, e dins la muma plega, lei misssils intercontinentaus siguèron tirats « per assai » en Russia, qu’amenaça d’una guerra nucleària imminenta nòstre continent.
 
Lei bailes governamentaus occidentaus benlèu que devrián chifrar que, despuei la reconquista de la Ruhr fin qu’a la destruccion de la Checoslovaquia, èra lo biais de faire d’un tipe que disián Hitler. D’auçar leis espatlas sembla pas una solucion.

Mercredi 19 Octobre 2016
Renat Mine


Tags : Alep, Poutine



1.Posté par G. Fossat le 20/10/2016 17:47
Curiosa vision de la guèrra en Siria ! Coma se la Russia èra copabla de tot... Quau a botat lo fuòc, senon lei país occidentaus, amé l'ajuda de seis aligats (Turquia, Arabia saodita, Israel) ? Aqueleis Estats an sostengut e armat lei gropes islamistas, e contunian de lo faire. Coma l'an fach en Afganistan, en Irak, en Libia, amé lei polidas consequéncias que vesem.
Es l'intervencion de l'armada russa qu'a començat de faire recular "Daech". Segur que la Russia apara seis interès, mai fau pas barrar leis uelhs davant lei manòbras lei crimis deis autrei país.

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí prolonge l'été

Notre numéro de septembre-octobre arrive. Abonnez-vous vite !

Tant qu'il est là, vous disposez d'un média public et votre langue n'est pas morte...
Notre numéro 355 sera chez ses abonnés dans une petite semaine au plus. Vous y trouverez des enquêtes et reportages, entretiens et chroniques, dont 70% en occitan de diverses variétés et un glossaire pour aider celles et ceux qui apprennent ou récupèrent leur langue !

20/09/2023

Dison que...

Robert Lafont cet intellectuel qui occupa le terrain social pour une renaissance occitane

A ne pas manquer !

AIX-EN-PROVENCE. Le colloque du 14 octobre ouvre large l'éventail des domaines d'intervention d'un humaniste dont l'œuvre incontournable a généré et accompagné le second risorgimento de la conscience d'oc.


Robert Lafont fut l'artisan principal du second risorgimento de la langue d'oc. Mistral avait lié le premier à la production d'œuvres littéraires prestigieuses et à l'unité latine, Lafont, avant et après 1968 associa ce second regain à la critique coloniale et à la situation sociale comme à une relecture de l'histoire. Pour autant son œuvre littéraire et théorique, riche et diverse, marque encore tous les domaines de la création d'òc. 

 



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.