Aquò d'Aqui


            partager partager

Castanha a Marselha


Les responsables de l’Uefa seraient avisés de poser leurs valises dans les villes où se déroulent les matchs de l’Euro.



Chausissètz lo Pòrt Vièlh de Marselha e lei pichòtei carrieras a l'entorn. Li mandètz quauquei centenaus d'oligans englés empegats e 200 oligans russos que elei an rèn begut. Apondètz quauquei desenaus d'arlèris marselhés supausats "supporters" de l'O.M. Avètz avans organisat un Engletèrra-Russia de Copa d'Euròpa de Fotbal lo mai tard possible, a 21 oras, e auretz tot ce que vos fa besonh per metre en òbra una polida castanhada que permetrà a totei lei cadenas de televisien de virar d'imatges espetaclos. 
Castanha a Marselha

Accuser l'acool quand une marque de bière sponsorise l'Euro de football ?

Lei resultats an otrepassat totei leis espèrs. Quartier chaplat, de molons de nafrats, quauqueis uns a l'espitau, vint interpelaciens, dès comparuciens imediatas. Lei oligans russos an ganhat ; per la castanha vau miès aguer tot son sen !
 
A si demandar se lei cataus de l'UEFA an pas vogut que tot aquò arrivèsse. O alòrs li manca de neuronas dins lo cabucèu. An chausit Marselha la ciutat que patisse lo mai deis "après matchs" destrucis dau tèmps dau Campionat de Promiera divisien. An chausit lei doas equipas mai provesidas en suportèrs maufatans. An chausit la pus marrida ora, leis Englés avien agut lo temps de cassular tota la jornada. Convèn d'apondre que l'esponsor òuficiau de l'Eurò es una cervesa danesa. Vai criticar puei lei chocatons !
 
Quauquei jorns pus tard, au meme endrech, la França a agut d’òbra per batre l'Albania. Lo Basco Deschamps, baile dei Blus, s'es planhut que lo pelenc de l'Estadi Velodròme (coma d’alhors aqueu de Lille !) èra d'un estat pietados, lei jugaires resquilhavon , si podié veire a la telé. Fau dire que l'estadi apartèn pas a l'O.M mai a la Comuna que li organisa d'espetacles e de concèrts per lo rentabilisar. Lei fans de musica matrasson lo dich pelenc. Paure fotbal e paurei aquelei que pagon pèr lo regardar. Lei sòus an gastat aquel espòrt. Donar de miliens ai jugaires pèr resquilhar sus de marrits pelencs a ges de sen.
 
Dins la mema jornada, Galés e Englés si son castanhats, luenh de Marselha dins lo Nòrd, seis equipas avien ailàs tirat la mema pola de qualificacien... Dempuei 120 ans Galés e Englés si rescontron au rugbì e lei soletas castanhadas si fan, entre jugaires, dins lo rectangle dau terren. Leis espetators elei fan fèsta ensèms.
 
Vaquì perqué prefèri lo rugbì.

Jeudi 23 Juin 2016
Andrieu Abbe




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
En octobre Aquò d'Aquí ôte le masque
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.
L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.