Aquò d'Aqui


            partager partager

Camin de cros a Christchurch


Quel est le plus grand mal : la série de défaites du XV de France, ou les cocoricos de la presse sportive française ? Au moins celles-ci nous éviteront ceux-là…



Camin de cros a Christchurch
Per son 500en rescòntre internacionau, lei Neozelandés si son pagats una polida fèsta em'una Fanni espetaclosa per lei Blus.

Una piqueta de 30 a 0, aquò podié arrivar ai Namibians, Romanés, Georgians au Mondiau mai a nòstre XV degun s'òu pensava. 

Manco un tombat o una penalitat per escapar a l'infamié dau zerò, per leis òmes de Sant Andrieu es una cagada que convèn d'acarar.... La qualitat dau juec dei Blacks es pas una escusa, a Christchurch an pas fach de belugas.

Avieu criticat Michalak dins sa finala perduda de Tolon, es mai estat marrit dins la capitala dau miejorn neozelandés.

Es gaire gent e bessai pas legitime d'atacar leis individualitats dins leis espòrts coleitius estènt que cadun depènde deis autrei. Mai l'esèmple de Michalak au rugbì e de Benzema au foot qu'a plus marcat per lei Blus dempuei 1100 minutas, es per ieu un mistèri.

Mancam pas de jugaires gaubiats a son pòsta. La presènci de Saint André e Deschamps en tèsta d'aqueleis equipas que corron de desfacha en desfacha, es tamben un mistèri. Lei "gròs pardessus" dei doas federaciens an seis resons qu'escapon a ma reson.

Lei mestres taoistas esplicon que d'eveniments negatius aduson de consequencis positivas. Aquelei camins de cros de l'espòrt, de Montevideo a Christchurch, via Porto Alegre e Auckland, nos permeton d'escapar ai cocoricos dei jornalistas esportius. 

Mardi 2 Juillet 2013
Andrieu Abbe




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
En octobre Aquò d'Aquí ôte le masque
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.
L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.