Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Siatz cinquanta dos indispensables

52 contributeurs entre janvier et avril ont ajouté un supplément au prix de leur abonnement au mensuel Aquò d'Aquí, et c'est ainsi depuis deux ans. Leurs dons indispensables permettent à l'ultime magazine d'actualité en langue occitane de faire un pied de nez aux cassandres qui prédisent la mort de la diversité linguistique pour dire le monde.

Cinquantados contributors an portat pèira a Aquò d'Aquí dau tèmps dau darrier trimèstre, que li an aduch precisament 753,5 €uròs. Aquò representa a pauc près la meitat dau còst de l'estampaire per un numerò.














            partager partager

Camin de cros a Christchurch


Quel est le plus grand mal : la série de défaites du XV de France, ou les cocoricos de la presse sportive française ? Au moins celles-ci nous éviteront ceux-là…



Camin de cros a Christchurch
Per son 500en rescòntre internacionau, lei Neozelandés si son pagats una polida fèsta em'una Fanni espetaclosa per lei Blus.

Una piqueta de 30 a 0, aquò podié arrivar ai Namibians, Romanés, Georgians au Mondiau mai a nòstre XV degun s'òu pensava. 

Manco un tombat o una penalitat per escapar a l'infamié dau zerò, per leis òmes de Sant Andrieu es una cagada que convèn d'acarar.... La qualitat dau juec dei Blacks es pas una escusa, a Christchurch an pas fach de belugas.

Avieu criticat Michalak dins sa finala perduda de Tolon, es mai estat marrit dins la capitala dau miejorn neozelandés.

Es gaire gent e bessai pas legitime d'atacar leis individualitats dins leis espòrts coleitius estènt que cadun depènde deis autrei. Mai l'esèmple de Michalak au rugbì e de Benzema au foot qu'a plus marcat per lei Blus dempuei 1100 minutas, es per ieu un mistèri.

Mancam pas de jugaires gaubiats a son pòsta. La presènci de Saint André e Deschamps en tèsta d'aqueleis equipas que corron de desfacha en desfacha, es tamben un mistèri. Lei "gròs pardessus" dei doas federaciens an seis resons qu'escapon a ma reson.

Lei mestres taoistas esplicon que d'eveniments negatius aduson de consequencis positivas. Aquelei camins de cros de l'espòrt, de Montevideo a Christchurch, via Porto Alegre e Auckland, nos permeton d'escapar ai cocoricos dei jornalistas esportius. 

Mardi 2 Juillet 2013
Andrieu Abbe




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí de novembre laboure en occitan

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.