Aquò d'Aqui


            partager partager

Audiò-visuau


A la télé on avait des couillons qui faisaient les intellos, on a désormais des intellos qui jouent à celui qui sera le plus vulgaire.



Andrieu Abbe
Andrieu Abbe
Sus Arte la polida Sophie nos fa descubrir lei pus bèus paisagis dau monde. Barrula deis Andas a Chipre, de Corsega en Tailanda emé son can, un dalmacian m'a semblat, pecaire es avugle. Leis avugles an mon respèt e ma simpatié, an tota sa plaça dins lei programas televisuaus levat bessai per nos faire vèire lo monde. 

Vendrà  lo jorn qu'un sord bailejarà leis emissiens musicalas per remplaçar Eve Ruggieri. N'i a que mi diran "siés retrò, siés reac, siés passeista, lo tèmps es vengut de capvirar lei règlas dins un monde de derisien".

Pèr lei responsables de Vaquí pus ges de besonh ara d'anar quèrre de bòns locutors dau provençau pèr si metre au nivèu deis animators de TF1, M6, D8...

Dimenche passat, un convidat de Frederi Soulié parlava de veituras m'una lenga qu'era ni francesa ni occitana. Aquò geinarà pus degun, laissem corre.
 
L'estèla creissènta dau Païsage audiovisuau francés es Cyril Hanouna que fa d'audièncis estrambordantas sus la modèsta cadena de la TNT D8. Ai agachat seis emissiens un parèu de còps e sieu estat estabosit davant la vulgaritat e la bestisa de son parlar e de son comportament. E pasmens parèisse qu'es tras qu'inteligent lo Cyril.
 
Dins leis annadas 50 e 60, èra lo contrari. Lei colhons volien passar per degordits. Léon Zitrone, l'estèla d'aqueu temps de la RTF, èra presènt d'en pertot.

Comentava tambèn lo hockey e lo patinagi artistique sènsa ren conoisse d'aqueleis espòrts. Parlava de "jolis sauts" estènt que sabié pas destriar lo salko, lo lutz e la boucle piquée. Seis entrevistas èron banalas; Zitrone era un cortisan dins una televisien au servici dau poder.
 
Convendrié de trovar una tresena draia pèr una televisien adulta e responsabla.

D'avugles nos farien aimar la musica e la leitura, de sords nos menarien corre en Patagonia, leis animators stars virarien l'esquina ai colhonadas pietadosas. Podèm esperar.
 

 

Lundi 9 Décembre 2013
Andrieu Abbe




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
En octobre Aquò d'Aquí ôte le masque
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.
L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.