La carte qui parle croquant

Une unité du CNRS a mis au point, avec l'aide de locuteurs, une carte de France des (nombreux) parlers des différentes langues autochtones territoriales.

126 ! Voilà le chiffre incroyable des dialectes différents des langues de France, tels que répertoriés pour vos oreilles par un laboratoire du CNRS, à Orsay.

 






            partager partager

Un ministèri de l’Environament que garda l'Energia


Les trois ministres de l’Écologie de Jean-Marc Ayrault s'étaient tous positionnés contre le lobbyisme industriel. Ségolène Royal ne verra pas son ministère amputé de l’Énergie, comme certains pouvaient le craindre avec le remaniement ministériel post-municipales.



Tous ses prédecesseurs auront cherché à mettre une barrière entre l'environnement et les lobbyistes de l'énergie (photo MN),
Tous ses prédecesseurs auront cherché à mettre une barrière entre l'environnement et les lobbyistes de l'énergie (photo MN),
Segon lo jornau deis Òbras Publicas e de l’Amainatjament « Le Moniteur », lo Ministèri de l’Ecologia auriá perdre l’Energia après leis eleccions municipalas. Amé lo remanejament ministeriau s'es pasmens pas debanat.
 
Tres ministres s’i son succedits an aqueu ministèri despuei l’eleccion de François Hollande en mai de 2012. Segolèna Royal serà la quatrena.

Nicòla Bricq qu’aviá subran parlat de renonciar a una restanca idroelectrica en Guaiana foguèt remplaçada après quauquei setmanas.

Delfina Batho foguèt puei sacrificada per rebellion còntra lo premier ministre que redusiá son budget. Felip Martin, eu, es encara dins son fautuelh, mai aurà ren fach de remirable.

La revista professionala obsèrva que Delfina Batho, la pus valenta, aviá rebutat totei lei temptativas de l’Industria per impausar sei ponchs de vista, e afavorizat leis avejaires associatius.
 
E lei lobbyistas industriaus avián pas apreciat qu’aquela ministra aguèsse renegat leis avís de l’Ofici Parlamentari d’Evaluacion dei Chausidas Scientificas, acusat d’èstre un avançaire de grandei companhiás de l’energia.

Fai pas la bala dei lobbyistas de l'Industria

E Felip Martin aurà pas fach autra causa. E aurà maucontentat son collèga dau Redreiçament Productiu, Arnaud Montebourg.
           
Tot aquò segur fasiá pas la bala d’aquelei que vòlon esplechar lei gas d’ esquist , o reviscolar lo nuclear.
 
La solucion estudiada per l’entorn de François Hollande èra de desseparar l’Energia de l’Environament.

Adonc, segon leis observators, un còp passadas lei municipalas, auriám poscut vèire, dins un novèu govèrn, un ministèri de l’Ecologia , amb lo Lotjament e l’Environament d’un latz, e d’un autre un ministèri de l’Energia, qu’auriá d’afavorizar una politica mai ofensiva.
 
Concebut coma un mejan de despassar la contradiccion « esquizofrenica », que sotalinha lo quotidian deis Òbras Publicas : « coma ministre de l’Environament, Felip Martin deu redurre la part dau nuclear dins lo boquet energetic francés, e sarrar la centrala de Fessenheim."

"Mai coma ministre de l’Energia, deu valorizar la filiera nucleara, que deu vendre tecnologias e centralas en China o en Turquia ».


 
Un ministère de l'Energie séparé de l'Environnement donnerait plus de prises aux puissances industrielles sur la politique gouvernementale (photo MN)
Un ministère de l'Energie séparé de l'Environnement donnerait plus de prises aux puissances industrielles sur la politique gouvernementale (photo MN)

Avec les suggestions lexicales du Servici de la Lenga Occitana (IEO-Provence Alpes Cote d'Azur)

Dimanche 30 Mars 2014
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

L’Aquò d’Aquí estival sort du frigo !

Dison que...

L'acharnement judiciaire contre un juste

AIX-EN-PROVENCE. Cédric Herrou a secouru des dizaines de réfugiés aux pieds en sang. C'est ce juste que la Justice choisit de poursuivre.

L'acharnement judiciaire contre un juste
La Cour d'Appel d'Aix-en-Provence jugeait Cédric Herrou, cet agriculteur du pays niçois de 37 ans, accusé d'aide aux réfugiés qui, depuis des mois et le rétablissement de contrôles à la frontière italienne, affluent en suivant la voie de chemin de fer. S'il avait été condamné à des peines avec sursis par le Tribunal de Nice en première instance, ce dernier lui avait toutefois reconnu sa motivation humanitaire. Mais à Aix, tout change.

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.