Catalogne : pourquoi le référendum d’autodétermination ?

Depuis que les Félibres ont chanté « Catalan de liuen o fraire… », nos voisins, frères linguistiques, ne nous laissent pas indifférents. Le premier octobre prochain ils choisissent de devenir indépendants, ou pas. Essayons d’expliquer pourquoi et comment.

Les médias français ont un mal certain à appréhender la réalité de la situation politique catalane d’Espagne. Avec, disons-le, une tour Eiffel en tête, les journalistes de la télévision hexagonale, en général, plaquent une conception française sur une réalité catalane.






            partager partager

Renat Sette bien accompagné


Renonçant pour l’heure au chant a cappella, il entreprend de faire connaître le répertoire traditionnel occitan dans le cadre d’un quatuor aussi méditerranéen que sensible.



Renat Sette bien accompagné
Depuis que j’ai entendu Renat Sette pour la première fois, je garde en mémoire ce sens de l’arte povera au bénéfice exclusif de l’émotion.

Eté 2003, sur un plateau de la Montagne de Lure. L’artiste, qui est aussi un artisan maçon, chante Joan dei Pèiras, pas tout à fait à cappella, car il rythme son chant avec deux galets blancs de ce calcaire léger et ..sonore qu’on trouve à foison sur cette montagne.
 
Plus tard, avec diverses formations, il montrera qu’il peut aussi faire passer la même émotion, accompagné d’un ensemble de cordes.

Et le voici dans un projet international où, derechef, il montre avec sa voix au léger vibrato, que le résultat peut être grand avec des moyens modestes.
 
Renat Sette s’était déjà entendu en 2012 avec d’autres artistes sardes, Elva Lutza (Nico Casu et Gianluca Dessi), dont la guitare et les cuivres peuvent s’accorder avec l’art de troubadour de ce Niçois passionné de Haute Provence.
 
Avec la chanteuse catalane Ester Formosa, le trio est devenu quatuor.

Peu à peu Renat Sette ajoute les éléments d’une proposition artistique sensible, comme il montait autrefois des cabanons pointus. On sait que ceux-ci sont durables, pour peu qu’on les entretienne.
 
En 12 morceaux, Amada, c’est le titre de l’album, trace une ligne mélodique qu’on prend plaisir à suivre.

On remarquera en particulier le travail du trompettiste Nico Casu, qui loin d’occuper tout l’espace sonore, trouve très exactement le niveau auquel il servira un ensemble tout en finesse.
 
contact@renat-sette.com  ou contact@lesfeesdubruit.com

Mardi 17 Février 2015
Michel Neumuller





1.Posté par BAQUIE le 18/02/2015 17:22
Es embé totplen d'interès que l'escotèri en Annòt ai Rescòntres Occitans en Provença e tanben dins lo quadre de Festicant a Toët de l'Escarea. Merci totplen Renat per aquestu concerts e merci ai tieus amics que cantan embé tu.

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche


Un numéro aussi rural qu’international

Dison que...

Primadié, Jòrgi Reboul, Pèire Rouquette, votre souffle nous inspire

Le référendum pour l'indépendance de la Catalogne est jugé illégal par le Tribunal Constitutionnel Espagnol. Aussi le gouvernement judiciarise cet événement politique, et fait taire les sites internet qui en informent les citoyens.

La gravité croissante des évènements de Catalogne nous interpelle. Bien sûr c’est loin d’être le seul pays au monde à connaitre ce type de tension. Et nous vous avons peu parlé de la Syrie ou  de la Libye…

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.