Catalogne : pourquoi le référendum d’autodétermination ?

Depuis que les Félibres ont chanté « Catalan de liuen o fraire… », nos voisins, frères linguistiques, ne nous laissent pas indifférents. Le premier octobre prochain ils choisissent de devenir indépendants, ou pas. Essayons d’expliquer pourquoi et comment.

Les médias français ont un mal certain à appréhender la réalité de la situation politique catalane d’Espagne. Avec, disons-le, une tour Eiffel en tête, les journalistes de la télévision hexagonale, en général, plaquent une conception française sur une réalité catalane.






            partager partager

Lo Capitani de la Republica en mai que d'una varietat d'occitan




Glaudi Barsòtti fait revivre la République de Casaulx en marseillais et en gavot (photo MN)
Glaudi Barsòtti fait revivre la République de Casaulx en marseillais et en gavot (photo MN)
Siam a la fin dau sègle XVIen. L'eròi, Joan-Guilhem Isoard, un fiu de paísan dau Cairàs, quita sa montanha per anar a Marselha onte farà lo mèstre d'escòla. Tarda pas de rescontrar Carles de Casaus e sei companhs, que refusan de reconéisser lo poder dau rèi francés Enric lo IVen.

Es aqueste moment de l'istòria marselhesa que fai l'essenciau dau roman. Se Joan-Guilem es un personatge imaginat, leis fachs istorics son pintats per Glaudi Barsotti ame lo socit de la precision.

Elegit au mes d'octòbre de 1591 a la tèsta de la ciutat, Casaus ne'n vòu aparar l'independéncia politica e economica. I garrolhas entre catolics e uganauds se mesclan tanben lei luchas d'influéncia entre lo pople e lei negociants.

La volontat de "faire pagar lei rics" puslèu que la paurilha per assegurar la justicia sociala es pas sensa ressons contemporanèus... Es pas eisat l'exercici dau poder, e la chorma de Casaus dèu tanben cercar de sostens en defòra de Marselha.

L'experiéncia se vai acabar brutalament au mes de febrier de 1596, ame l'assassinat de Casaus per un de sei luòctenents. Joan-Guilhem, capitani d'un regiment de Casaus, dèu fugir la vila (e sei mestressas, nombrosas...). Lo poder parisenc aurà leu fach d'escobar lei libertats conquistas.

En mai de la vertat dau racònte, fau tamben notar l'autenticitat linguistica : per respectar lo parlar de cadun, l'autor fai charrar lei gents dau Cairàs dins son dialècte aupenc, e lei Marselhés en provençau maritime.

Pour commander l'ouvrage

Lo Capitani de la Republica en mai que d'una varietat d'occitan
205 p., 15 € (+ 2,5 € de pòrt). Suplement a la revista literària Lo Gai saber. Se pòu comendar a D. Blanchard, 347 rota d'Estantens, 31870 Beumont de Lesa (chèc a Lo Gai saber) ò a l'IEO de Bocas de Ròse / E. Bremond, 43 carr. dei Tres Ponts, 13010 Marselha (chèc a IEO 13).
De notar que l'abonament a la revista Lo Gai saber per un an (ame lo suplement) còsta 25 € : Lo Gai saber / F. Carbona, Las Dònas, 31320 Aurevila (chèc a Lo Gai saber).

Vendredi 12 Octobre 2012
Gèli Fossat




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche


Un numéro aussi rural qu’international

Dison que...

Primadié, Jòrgi Reboul, Pèire Rouquette, votre souffle nous inspire

Le référendum pour l'indépendance de la Catalogne est jugé illégal par le Tribunal Constitutionnel Espagnol. Aussi le gouvernement judiciarise cet événement politique, et fait taire les sites internet qui en informent les citoyens.

La gravité croissante des évènements de Catalogne nous interpelle. Bien sûr c’est loin d’être le seul pays au monde à connaitre ce type de tension. Et nous vous avons peu parlé de la Syrie ou  de la Libye…

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.