La carte qui parle croquant

Une unité du CNRS a mis au point, avec l'aide de locuteurs, une carte de France des (nombreux) parlers des différentes langues autochtones territoriales.

126 ! Voilà le chiffre incroyable des dialectes différents des langues de France, tels que répertoriés pour vos oreilles par un laboratoire du CNRS, à Orsay.

 






            partager partager

Li Regioun volon de poudé à la Banco d’Envestimen


REGIONS. L'Association des Régions de France rue dans les brancards. La future Banque Publique d'Investissement doit avoir un versus régionalisé et l'Etat ne doit pas peser dans les décisions prises par des élus de terrain, ont seriné, voire martelé les présidents de Régions, tous ou presque socialistes, comme le président de la République.



Aura faugu que tout l’Estat siegue à gaucho per que li Regioun, que tóuti va soun tambèn leva de l’Alsaça, roumègon vertadieramen. Au coungrès di Regioun de Franço, tengu à Lioun li 18-19 d’óutobre, an demanda de pesa mai dins la Banco Publico d’Envestimen que lou gouvernamen va crea au coumençamen de 2013.
 
Endraia un renouvèu de l’ecounoumìo franceso, acò passara pèr « la regiounalisacioun dóu soustèn ei PME » afiermo Alan Rousset, lou capoulié de l’Assouciacioun di Regioun de Franço. Es de se rapela qu’es tambèn lou presidènt de la Regioun Aquitano.
 
E pènso que « pèr uno ajudo à l’inouvacioun, à l’agençamen o pèr óuteni uno garantido pèr l’espourtacioun, li Regioun soun li miés plaçado ».
 
Deja a escri au premié menistre JM Ayrault, lou 10 d’óutobre, pèr li demanda direitamen d’aumenta li poudé di Regioun dins aquelo BPI.
 
En pratico, l’Assouciacioun di Regioun de Franço reclamo à l’Estat tres causo : tres sèti au counsèu d’amenistracioun d’aquelo banco publico, en liogo di dous que voulié bèn li douna l’Estat ; uno representacioun de l’Estat e de la Caisso dei Depost e Counsignacioun au Coumitat Naciounau d’Óurientacioun que presidon li Regioun, per poudé escambia en amount ; e vòu tambèn de Coumitat d’Óurientacioun Regiounau proun dubert pèr que l’Estat e la CDC li siegon pas majouritàri. Lou crime majour sarié qu’aquéli Coumitat d’Óurientacioun poudrien engaja d’envestimen de 50 M€ sènso  demanda l’autourisacioun de la BPI au nivèu centrau.
Le président de l'Association des Régions de France Alain Rousset à Lyon le 19 octobre. Il réclame une meilleure représentation des Régions dans la future Banque Publique d'Investissement (Photo Hugues-Marie Duclos/ ARF)
Le président de l'Association des Régions de France Alain Rousset à Lyon le 19 octobre. Il réclame une meilleure représentation des Régions dans la future Banque Publique d'Investissement (Photo Hugues-Marie Duclos/ ARF)

« L’Estat dèu pas reprendre d’uno man ço que douno de l’autro » a resumi de soun coustat Jan Pau Huchon, lou presidènt d’ Ilo de Franço . « La reativeta de nouàsti territòri es la clau de la relanço de nouasto endustrìo » diguè Alan Rousset, que pènso que lou menistèri dóu Buget coumpren pas aquelo realita. « La pensado generalo de sis enarque s’estiganço  entre lou balouard Sant German e la carriero dóu Bàrri Sant Ounourat » qu’ajusto,  avans que de dire soun avejaire founs : «  n’an deguno idèio nimai degun respèt per ço que se realiso dins li Regioun ».
 
Belèu qu’avié pas tort. Jan Pèire Jouyet, lo futur presidènt d’aquelo BPI, a deja di qu’aquelo, sa toco èro pas d’ajuda lei canard goi, à prepaus dóu site endustriau de Florange… Sabèn pas ço que n’en pènso lou presidènt de la Regioun loureno, ounte s’atrovo aquelo ciéuta.

Mardi 23 Octobre 2012
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche



Aquò d'Aquí de juin entre émotions et raison

Dison que...

L'acharnement judiciaire contre un juste

AIX-EN-PROVENCE. Cédric Herrou a secouru des dizaines de réfugiés aux pieds en sang. C'est ce juste que la Justice choisit de poursuivre.

L'acharnement judiciaire contre un juste
La Cour d'Appel d'Aix-en-Provence jugeait Cédric Herrou, cet agriculteur du pays niçois de 37 ans, accusé d'aide aux réfugiés qui, depuis des mois et le rétablissement de contrôles à la frontière italienne, affluent en suivant la voie de chemin de fer. S'il avait été condamné à des peines avec sursis par le Tribunal de Nice en première instance, ce dernier lui avait toutefois reconnu sa motivation humanitaire. Mais à Aix, tout change.

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.