Un juèc politic tant dubèrt coma fosc

Et bien, en voilà bien des choses qui doivent être réexaminées, en France comme en Provence, avec l’élection d’Emmanuel Macron à la tête de l’Etat ! Essayons de démêler enjeux et possibilités.

Lei Francés adonc an elegit per president un òme de 39 ans reputat sosten de la Finança, e sostengut per lo president que se presentiá, fai cinc ans, coma enemic de la Finança.






            partager partager

Lei familhas ‘mé la maire sola son mai mediterraneanas e mai pauras


Une étude de l’Insee montre déjà que les familles monoparentales sont plus nombreuses en Corse, Languedoc et Provence qu’ailleurs en France. La déclinaison provençale de l’étude confirme que mère célibataire avec des enfants, c’est bien plus dur sur le plan social. Un phénomène sociétal qui concerne 242 000 enfants entre le Rhône et Menton.



Un mineur sur cinq en Provence vit dans une famille monoparentale, une proportion équivalente aux autres régions méditerranéennes françaises, qui sont les plus concernées (photo MN)
Un mineur sur cinq en Provence vit dans une famille monoparentale, une proportion équivalente aux autres régions méditerranéennes françaises, qui sont les plus concernées (photo MN)
L’estudi que ven de liurar l’Insee en Provença va ditz ben. Se basa sus l’annada 2011, qu’un estudi generau siguèt fach sus aqueu tèma en França.
 
Ja en Lengadòc una familha sus quatre se compausa que d’un parent solet, e aquélei an creissut entre 1999 e 2011. E en Provença es tot parier, en plaça de la proporcien d’un sus cinc per França tota.
 
L’estudi menat per l’Insee regionau amé 170 000 personas questionadas, nos fa conéisser que Provença es la tresena regien la mai pertocada, onte la familha monòparentala regarda 242 000 enfants. Es a dire 21% dau totau dei minors. Es ben mai que lei 17,9% per l’exagòne entier.

Pas tant de veusas que de separaciens

Un quart des mères célibataires en Provence sont chômeuses, contre 14% des femmes vivant en couple (photo MN)
Un quart des mères célibataires en Provence sont chômeuses, contre 14% des femmes vivant en couple (photo MN)
E, s’en podiam dobtar, 85 % dei caps de familhas aquí son de fremas. Au còntre de ce que se debanèt fin qu’ais annadas seissanta, la rason de la monòparentalitat es pus la mòrt d’un dei dos parents, 5,6% deis cas en Provença a la plaça dei 6,2% de tota la França, mai la separacien, mé 81% dei cas, mai o mens parier que per lo país entier.
 
De sotalinhar que 13,4% deis enfants de familhas monòparentalas son naissuts de fremas qu’avián pas d’òme a l’ostau. Un per cent mai qu’en França.
 
Aquela situacien jòga pas en favor de la natalitat, es segur. Mai que tot, es lo signe d’una gròssa precaritat sociala. Quasi 24% dei maires solas son caumairas, alora que son una briga sota 14% quand vívon en pareu.
 
E pas besonh d’estatisticas per saupre qu’es una escomessa pas possibla per trabalhar amé de nistons , per una maire soleta. Maugrat tot l’estatistica ajuda a ben s’en assegurar : 40% de seis enfantons van a la grépia quand la maire sola trabalha a temps complet, alora que pas mai de 30% d’aquélei de fremas en pareu l’i van.

Caumairas o trabalhairitz, lei vaquí pauras

Selon Marjorie Martin, qui a mené l'étude, "avec une proportion comparable de familles monoparentales, les mères isolées sont moins souvent chômeuses en Nord Pas de Calais qu'en Provence Alpes Côte d'Azur" (photo MN)
Selon Marjorie Martin, qui a mené l'étude, "avec une proportion comparable de familles monoparentales, les mères isolées sont moins souvent chômeuses en Nord Pas de Calais qu'en Provence Alpes Côte d'Azur" (photo MN)
Podèm pensar qu'aquelei familhas son tambèn mai ajudadas per pròches e vesins que lei familhas en pareu  mai, es pecat , l’estudi nos fa pas la diferéncia entre lei maires solas naissudas au nòstre e aquélei que li son vengudas puei. Seriá pasmens estat interessant de veire coma per leis unas e leis autras, aurián jogat lei solidaritats dins un territòri ont an mai o mens viscut.
 
Mume lei maires solas trabalhairitz sont pertocadas per la pauretat, que son un tèrç au nòstre. « Sabèm pas perqué, mai am’un percentatge equivalent de familhas mé la maire sola en Nòrd Pas de Calais, avèm pas tant de pauretat » s’estona Marjoria Martin, qu’a menat l’estudi per Provença.
 
Es que la mitat d’aquélei familhas provençalas vívon 'mé mens de 1230 € per mes (ajúston lei salaris e prestaciens, l’Insee, puei lèvan l’impòst), mai l’estudi va ditz, sensa la redistribucien en prestaciens socialas, la situacien seriá catastrofica.
 
L’estudi de l'Insee regionau èra co-pagat per la Regien Provença que voliá saupre coma « evitar an aquélei familhas la trapèla de la precaritat » qu’escriu Francesca Rastit, la delegada regionala ai drechs dei fremas. Per ela  faudriá « agir per mai inserir aquélei fremas sus lo mercat dau trabalh… e favorisar son autonomia tre l’atge mai joine ».
 
E se leis entrepresas faguèsson tambèn l’esfòrç de s’adaptar ? Segur que va fan ja pas tant per inserir lo monde endecat

Lundi 2 Novembre 2015
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche



Aquò d'Aquí de juin entre émotions et raison

Dison que...

Soyez propres et parlez sans accents

Les journalistes de la télévision publique sont tout simplement priés de rejoindre la périphérie hexagonale, s'ils parlent comme nous. Liberté, égalité, fraternité, mais pas sur les ondes.

En France,  journaliste de radio-télé avec un accent régional, vous seriez interdits d'antenne nationale. Tel est le catéchisme des bailes dans les chaînes publiques.

 

Soyez propres et parlez sans accents

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.